F. Descamps-Crosnier : nouvelle présidente du Fiphfp

Françoise Descamps-Crosnier est élue présidente du Comité national du Fiphfp le 12 juin 2019. Elle succède à Dominique Perriot. Son credo : la lutte contre les discriminations !

14 juin 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

Réuni le 12 juin 2019, le Comité national du Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (Fiphfp) a élu sa nouvelle présidente, Françoise Descamps-Crosnier, pour un mandat de 4 ans. Elle succède à Dominique Perriot qui assurait cette fonction depuis le 16 novembre 2016. Christophe Roth est élu premier vice-président (délégué national Santé au travail et handicap à la Confédération générale des cadres et de l'encadrement (CFE-CGC), ainsi que délégué fédéral en charge de la Protection sociale et du handicap à la Fédération des services publics CFE-CGC) et Jacques Zeitoun deuxième vice-président (vice-président d'APF France handicap et rapporteur de la commission « Formation-Emploi ordinaire et adapté, travail protégé » du CNCPH) ; ils succèdent respectivement à Agnès Duguet et Florian Guzdek.



Son parcours

Françoise Descamps-Crosnier occupe les fonctions de cheffe de cabinet au sein du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), établissement public chargé de la formation des agents des collectivités territoriales. Elle représente, au sein du Comité national du Fiphfp, le collège des employeurs territoriaux de deux instances de consultation paritaires : le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) et le Conseil commun de la fonction publique (CCFP). Elle a occupé plusieurs fonctions d'élue au niveau local et national. Maire de la commune yvelinoise de Rosny-sur-Seine entre 2001 et 2013, puis conseillère municipale, la nouvelle Présidente du Comité national du FIPHFP a été conseillère régionale d'Île-de-France de 2004 à 2012 et députée des Yvelines de 2012 à 2017.



Mandat au cours duquel elle a été membre de la Commission des lois ainsi que rapporteur du projet de loi relatif à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires. Sous sa mandature, elle a été chargée par le Premier ministre d'une mission sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique, dont l'objectif visait à identifier les éventuelles discriminations existantes dans le système de promotion des administrations. « J'ai toujours placé la lutte contre les discriminations au cœur de mes engagements », assure-t-elle.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.