Travailleurs handicapés : un tout nouveau réseau d'intérim

Proposer plus de missions intérimaires aux personnes handicapées, tel est l'objectif de la 1ère entreprise adaptée de travail temporaire (EATT) de France, qui devrait prochainement démarrer son activité près de Paris.

14 février 2020 • Par

Thèmes :

Illustration article

La première "entreprise adaptée de travail temporaire" (EATT) de France, créée en vertu d'une disposition législative, adoptée en 2018 pour favoriser l'embauche de personnes handicapées en tant qu'intérimaires, sera inaugurée le 18 février 2020.

Coentreprise sociale

L'entreprise "Kliff par Randstad", qui s'implante dans un premier temps à la Plaine Saint-Denis (Seine Saint-Denis), ambitionne d'embaucher, à terme, 500 salariés en équivalent temps plein (ETP), ont précisé à l'AFP François Béharel, président du groupe de travail temporaire Randstad France, et Manuel Bonnet, dirigeant de l'entreprise adaptée Fastroad - spécialisée dans le transport. Les deux partenaires ont créé ensemble une "joint venture sociale" qui aura pour mission de former et accompagner des personnes handicapées et de leur proposer des missions de travail temporaire, dans tous les secteurs d'activité. La nouvelle entreprise espère ouvrir cinq agences d'ici 2022, "réparties sur l'ensemble du territoire".

Accompagnement spécifique

La création d'EATT est prévue par la loi "Avenir professionnel" de septembre 2018 : il s'agit de permettre aux entreprises adaptées (réservées aux travailleurs handicapés qui auraient des difficultés en milieu dit "ordinaire") de proposer des missions d'intérim notamment pour faciliter leur intégration sur le marché du travail. Elle deviendra ainsi un interlocuteur clé des entreprises en facilitant l'atteinte de leur obligation d'emploi des travailleurs handicapés."Nous allons unir nos forces. De notre côté, nous apportons un accompagnement spécifique, une formation, et nous pouvons expliquer au client pourquoi l'intérimaire a une productivité moindre", détaille M. Bonnet. "Une partie de ces intérimaires resteront en intérim s'ils le souhaitent. Une partie sera embauchée par le client final, et une autre basculera chez Fastroad après formation", a expliqué de son côté M. Béharel.

Quelque 515 000 demandeurs d'emplois sont en situation de handicap, selon le gouvernement. Et quelque 18 % des travailleurs en situation de handicap sont au chômage, soit deux fois plus que la moyenne nationale.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2020) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires5 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
5 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.