Indépendants handicapés: des trophées boostent leur business

Ils ont tenté leur chance, ont gagné. Des travailleurs indépendants handicapés, lauréats des trophées H'up 2018, reviennent sur ce coup de pouce qui leur a permis de consolider leur projet. Jusqu'au 12 juillet pour postuler à l'édition 2019 !

4 juillet 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

« Que du positif ! », « nous avons pu nous faire connaître », « une reconnaissance valorisante ». Les Trophées H'up entrepreneurs, ce sont leurs lauréats qui en parlent le mieux. Ils ont tenté leur chance en envoyant leur dossier à cette association qui s'implique aux côtés des travailleurs indépendants en situation de handicap pour les accompagner vers la réussite. « Une personne handicapée peut être un acteur économique à part entière », explique Didier Roche, son président, qui rappelle le credo de son association « Handicapé surement, entrepreneur avant tout ».

Dépassé toutes les attentes

En 2018, H'up décide de lancer des trophées afin de mettre en lumière ces parcours exemplaires, hommes et femmes qui, au-delà du handicap, se sont engagés dans l'aventure de l'entreprenariat. La France compte 680 000 chefs d'entreprise fragilisés par des problèmes de santé chaque année, 75 000 entrepreneurs handicapés et près de 7 700 en invalidité permanente ou définitive par an. Cette première édition est couronnée de succès avec 160 candidatures reçues et 500 convives lors de la soirée de gala en octobre. Trois trophées récompensent un créateur, un repreneur et un entrepreneur expérimenté. En 2019, deux nouveaux prix sont décernés : « International » et « du public ». Le Trophée de l'entrepreneur de l'année couronne, quant à lui, une réussite exceptionnelle. « Placés sous le haut patronage du Président de la République, ils ont dépassés toutes nos attentes, se félicite Didier Roche. Grâce aux retombées et nos partenaires médias (le groupe les ECHOS, France-Info, handicap.fr et Eco réseau), nous avons pu également toucher plus de 3 millions de personnes. Cette belle aventure n'aurait pas eu lieu sans le soutien de nos partenaires : la fondation Malakoff Médéric Handicap, l'AGEFIPH et  la mairie de Paris. »

Les lauréats 2018 en parlent…

Quelles sont vos actualités depuis les Trophées H'up 2018 ?
« Il s'est passé énormément de choses, mon projet continue à avancer et à se construire ! », assure Franck Vialle, trophée Entrepreneur de l'année pour sa société Ulysse, qui propose des véhicules adaptés pour le transport et l'accompagnement des personnes à mobilité réduite.

Etre lauréat, qu'est-ce que cela vous a apporté ?
« Cela faisait un moment que je pensais à monter ma propre entreprise, et tout le monde m'encourageait à le faire. Quand on m'a inscrite aux Trophées H'up 2018, je n'y croyais pas. Être lauréate m'a permis de me lancer. Un véritable boost pour mon projet ! », explique Alexandra Leroy, dirigeante de Luxoria créations, une ligne de sous-vêtements pour femmes ayant eu un cancer du sein, trophée Créateur en herbe.

 « Cela m'apporte une bonne visibilité et de la crédibilité, je mentionne que je suis accompagnée par les experts de H'up et ceux de la Ruche. Son réseau est un plus pour m'aider sur certains points difficiles du parcours d'entrepreneure sourde », explique Marlène Varnerin, coup de cœur du jury avec Inclood, maison d'édition pour sourds et malentendants.

« Cela a changé mon point de vue sur mon handicap. Alors qu'avant je ne le mettais pas en avant, voire le dissimulais, j'en fais aujourd'hui un atout et une force pour l'entreprise. Les rencontres après ces trophées et les retours que j'ai eus sur mes réussites m'ont permis un véritable changement de posture. », assure Eugénie Touré, trophée Créateur pour Andibo, la première entreprise spécialisée dans l'aménagement des espaces de vie adaptés pour les personnes avec handicap sensoriel ou cognitif.

Envie d'encourager les  entrepreneurs en situation de handicap à candidater, que leur dites-vous ?
« L'environnement actuel est très propice au développement d'entreprise, à la création et à l'innovation. Dans un tel contexte, je souhaiterais dire à tous les entrepreneurs en situation de handicap à fort potentiel de se lancer dans le grand bain, et de rester positif ». Franck Vialle.

 « De croire en leur projet, qui ne tente rien n'a rien. Je voudrais surtout leur dire de faire ce qui leur plait. En plus, être son propre patron au quotidien est une expérience enrichissante et vraiment incroyable ! ». Alexandra Leroy.

« Comme pour tout challenge, il faut essayer : la seule erreur est de ne pas faire. Candidater n'apporte que du positif ! ». Eugénie Touré.

Envie de postuler ? Il est encore temps d'envoyer son dossier ; les inscriptions en ligne sont ouvertes jusqu'au 12 juillet 2019 (lien ci-dessous).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.