Travailleur handicapé et déconfinement:des aides renforcées

Formation à distance, cellule psychologique... L'Agefiph prolonge ses 10 aides exceptionnelles destinées aux travailleurs handicapés et annonce 3 mesures d'urgence pour soutenir l'alternance. Le but : sécuriser la reprise de l'activité économique.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Près de 68 % des personnes handicapées se disent pessimistes quant à la possibilité de (re)trouver un emploi dans les trois prochains mois tandis qu'une écrasante majorité s'inquiète de voir ses conditions de travail se dégrader ou de perdre son emploi, selon une récente étude Ifop-Agefiph (article en lien ci-dessous). Face à ce constat, l'Agefiph (fonds dédié à l'emploi des personnes handicapées dans le privé) a décidé de prolonger les dix mesures exceptionnelles mises en place début avril pour soutenir les travailleurs handicapés jusqu'au 30 septembre 2020, ou 31 décembre pour les entrepreneurs. En complément, en écho au plan de relance de l'apprentissage annoncé par le gouvernement, l'association mobilise 31 millions d'euros pour sécuriser le parcours des apprentis et alternants en situation de handicap.

3 mesures d'urgence pour sécuriser l'alternance

• A partir de mi-juin, une nouvelle aide est proposée aux entreprises de moins de 250 salariés qui emploient un apprenti ou un jeune en contrat de professionnalisation handicapé. L'objectif : soutenir les employeurs pour éviter des ruptures de contrats.

• Les primes pour aider à la conclusion de contrats d'apprentissage ou de professionnalisation sont, par ailleurs, revalorisées de 500 à 1 000 euros en fonction de la durée des contrats. Elles peuvent ainsi atteindre 4 000 euros pour les apprentis et 5 000 pour les alternants.

• Ces mesures sont complétées par des actions proactives en direction des apprentis handicapés, des alternants, des centres de formation et des employeurs afin de s'assurer que les conditions de formation et de travail restent adaptées. L'Agefiph mobilise les Ressources handicap formation (RHF) présentes dans toutes les régions pour développer notamment de nouvelles modalités pédagogiques en lien avec le handicap. Elle renforce également les moyens qu'elle accorde aux dispositifs d'appuis à l'alternance sur les territoires.

Soutenir les salariés handicapés

Quant aux anciennes mesures, elles sont « adaptées et renforcées » afin de sécuriser le déconfinement et la reprise de l'activité économique.

• Pour toucher davantage de bénéficiaires et tenir compte de la levée du confinement, le montant de l'aide exceptionnelle aux déplacements est ramené à 100 euros (plafond). Cette mesure s'adresse aux personnes handicapées fragiles ou particulièrement vulnérables en emploi ou en formation professionnelle pour lesquelles les transports en commun sont fortement déconseillés car considérés comme anxiogènes ou trop risqués.

• L'aide exceptionnelle au parcours de formation de 500 euros qui permet aux apprentis et aux stagiaires de poursuivre leur cycle de formation à distance est prolongée. L'Agefiph annonce également un assouplissement des critères d'attribution de l'aide au parcours vers l'emploi, habituellement limitée à l'accès à l'emploi ou l'entrée en formation.

• La rémunération et la protection sociale des stagiaires en formation ayant interrompu leur formation en raison de la crise sanitaire est maintenue.

• Des cellules d'écoute psychologiques ont été ouvertes dans toutes les régions pour les demandeurs d'emploi en situation de handicap, salariés, travailleurs indépendants, isolés ou rencontrant des difficultés liées à la crise actuelle, à la poursuite du télétravail et au stress généré par la pandémie. Pour y accéder, il suffit de composer le 0800 10 09 08 et d'expliquer vouloir parler à un psychologue.

Guider les entrepreneurs

• En complément des aides de l'Etat, l'Agefiph prolonge l'aide exceptionnelle de 1 500 euros de « soutien à l'exploitation » pour favoriser la pérennisation des entreprises ayant bénéficié de l'aide forfaitaire à la création d'activité et/ou d'une prestation d'appui à la création d'activité financée par l'Agefiph il y a moins de trois ans.

• Elle propose également aux entrepreneurs handicapés un diagnostic de « soutien à la sortie de crise ». 10 heures de soutien individualisé pour favoriser la relance ou la réorientation de leur activité.

• Quant à la couverture financière des périodes de carence d'arrêt de travail et des arrêts pour garde d'enfants, elle est étendue à l'ensemble des entrepreneurs handicapés ayant un contrat avec les Entrepreneurs de la Cité, partenaires de l'association.

A noter que ces aides sont réservées aux entrepreneurs handicapés accompagnés par l'Agefiph en 2017, 2018, 2019 et 2020.

Accompagner les employeurs

• Outre le report des prélèvements de la collecte OETH à fin juin 2020 au lieu de fin mars, pour permettre aux entreprises de se réorganiser financièrement, l'Agefiph a décidé de prolonger la validité des attestations 2018 de conformité à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés jusqu'à la réception des attestations 2019.

• Autres mesures à destination des employeurs : mobilisation d'une prestation d'étude à la mise en place du télétravail pour un collaborateur en situation de handicap, financement des coûts liés au télétravail tels que le matériel informatique, le mobilier et les connexions internet (lorsque l'employeur est tenu d'organiser le travail à distance et qu'il n'a pas mis en place antérieurement de mesure de télétravail) ou encore prise en charge du surcoût des équipements spécifiques de sécurité (masque transparent malentendant, visière, etc.) mis à disposition par l'employeur.

• Enfin, l'Agefiph affirme assouplir ses modalités d'intervention, en misant sur un principe de bienveillance concernant les demandes transmises, l'assouplissement des délais et la rétroactivité.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.