62% des victimes du travail licenciées pour inaptitude

Résumé : Un accident du travail ou une maladie d'origine professionnelle conduit-elle à l'exclusion du monde de l'entreprise ? Oui, en majorité, selon la Fnath qui a mené son enquête. L'occasion d'alerter le gouvernement sur l'inaptitude au travail.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

67% des répondants n'ont pas repris leur activité professionnelle à la suite de leur accident ou maladie dans la même entreprise. Ils sont 62% à avoir été licenciés pour inaptitude ; toutefois, 10% d'entre eux ont pu retrouver un emploi dans une autre entreprise. Ces chiffres sont tirés du premier volet d'une enquête réalisée par la Fnath (Fédération des accidentés du travail) qui propose un éclairage unique sur l'accès aux droits des victimes du travail (en lien ci-dessous). La fédération constate une forte hausse par rapport à l'enquête menée en 2011 ; à l'époque, 55% des personnes n'avaient pas repris leur travail dans la même entreprise après l'arrêt de travail qui avait suivi l'accident.

5 000 répondants

Cette enquête a été réalisée auprès des personnes qui se sont rendues dans les 1 000 points de permanences de la Fnath ces derniers mois ; au total, ils sont près de 5 000 à avoir répondu. Ce sont principalement des hommes (66%), de plus de 46 ans (78%) et sans activité (23% en arrêt de travail, 23% en recherche d'emploi et 14% en retraite). 90% des personnes enquêtées ont eu un accident ou une maladie en lien avec le travail (principalement un trouble musculo-squelettique mais également, à 24%, des problèmes dépressifs). Ils présentent majoritairement un taux inférieur à 50%.

Les seniors sur la touche

Seulement 8% des personnes ont repris leur travail avec aménagement de poste contre 16% qui ont repris leur activité au même poste mais sans aménagement particulier. 5% indique que cette reprise de travail a été faite dans la même entreprise mais à un poste différent. Parmi les personnes actuellement en arrêt de travail, l'enquête montre des arrêts de longue durée. Ainsi, 8 sur 10 (79%) sont en arrêt de plus de 3 mois. Elle permet également de constater une forte concentration des arrêts de travail de longue durée chez les travailleurs considérés comme « seniors » ; parmi ceux arrêtés plus de 3 mois, 80% ont plus de 46 ans.

Interpeller le gouvernement

Quels sont les enseignements de cette étude selon la Fnath ? « Alors que le gouvernement a annoncé un moratoire du compté pénibilité et que le projet de loi portant habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour la rénovation sociale devrait prévoir des dispositions concernant l'inaptitude au travail, cette enquête montre à quel point un accident du travail ou une maladie d'origine professionnelle conduit à l'exclusion du monde de l'entreprise. »

© rorf33/Fotolia

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 28-06-2017 par Walter Salens :
"Ils présentent majoritairement un taux inférieur à 50%": il serait heureux de définir avec l'appellation officielle de quel taux vous parlez.Thanks

Le 29-06-2017 par dominique :
il s' agit egalement d arret de travail du aussi au longue maladie en ald
dites moi svp
dominique

Le 29-06-2017 par dominique :
bonjour j ai 56 ans actuellement pour ma retraite anticipé pour inaptitude au travail j ai 153 trimestres dans 4 années j aurais la totalités de mes trimestres la caisse de retraite du var me reponds que je pourrais prendre ou demander ma retraite anticipé pour inaptitude au travail a 62 ans !!!! il y a probleme dans cette lois c est l age normale de la retraite que dois je faire en france il serait temps de prendre conscience des probleme rée l des personnes avec une reconnaissance d un handicapactuellemnt tropde contrainte
cordialement
dominique

Le 30-06-2017 par Pat62 :
Bonjour j'ai été licencié au mois de novembre pour une aptitude au poste depuis je suis à la recherche d'un emploi et c'est vraiment la galère personne nous aide Pôle Emploi Cap Emploi ni l'un ni l'autre vous êtes je suis écœurer

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches