Budget en hausse de 1.9 % pour l'Agefiph en 2018

Résumé : Hausse de 1.9 % du budget de l'Agefiph en 2018. 466.9 millions d'euros pour accompagner les travailleurs handicapés dans le cadre d'une véritable "transformation" du système. Quelles évolutions à prévoir ?

Par , le 

Réagissez à cet article !

Un budget en hausse de 1.9 % pour l'Agefiph en 2018. C'est ce qu'a voté, le 19 décembre, le conseil d'administration de ce fonds dédié à l'emploi des personnes handicapées dans le privé. Ce sont donc 466.9 millions d'euros, dont 418.6 consacrés à la sécurisation des parcours professionnels des personnes handicapées, à la mise en place d'aides rénovées et au développement des services directs aux entreprises.

Processus de transformation engagé

« Le budget adopté traduit l'engagement de l'Agefiph pour concrétiser la première étape du processus de transformation de l'association, initié avec le vote d'un ambitieux plan stratégique en février 2017 », explique le fonds dans un communiqué. Ce plan prévoit de nombreuses évolutions, dont le déploiement ou la généralisation de nouveaux services et dispositifs à l'ensemble du territoire qui ont vocation à mieux répondre aux attentes des entreprises et des personnes handicapées en emploi ou en recherche d'emploi. L'Agefiph réaffirme la volonté « d'améliorer la lisibilité de ses actions et des engagements ».

Quelles ambitions ?

Ce nouveau budget intègre, notamment : la réunion des Cap emploi et des Sameth, nouveau réseau de partenaires spécialisés chargés d'accompagner les personnes handicapées et les entreprises engagées dans une démarche de recrutement ou de maintien dans l'emploi mais également la simplification des aides financières pour mieux prendre en compte la situation des personnes handicapées, améliorer leur lisibilité et faciliter leur mobilisation. Il prévoit par ailleurs l'installation d'une ressource handicap-formation qui soutiendra les projets de formation des personnes handicapées en appuyant les mesures de compensation mises en œuvre par les acteurs de la formation. Enfin, il mise sur l'internalisation de l'accompagnement des entreprises, la mise à disposition de ressources méthodologiques et l'animation des acteurs de l'entreprise.

Sous tension ou pas ?

Rappelons que l'Agefiph a fêté ses trente ans le 3 octobre 2017 dans un climat malgré tout sous tension puisque le système de financement des deux fonds d'insertion (FIPHFP pour le public) s'essouffle. Sans pour autant « être aux abois », affirmait Anne Baltazar, sa présidente, le 6 octobre dernier dans les colonnes de handicap.fr (article en lien ci-dessous). Le fonds observait en effet un frémissement de la reprise, avec 101 000 entreprises assujetties, soit 1.4 % de plus en trois ans, et des tendances à la hausse de la collecte. « Je ne dis pas que nous sommes à l'aise mais nous sommes toujours à environ 400 millions d'euros de recettes, avait-elle ajouté. Pour autant, il est important de veiller à la pérennité du modèle économique de l'Agefiph ». Cette nouvelle stratégie mise en œuvre début 2018 compte porter ses fruits avant la fin de l'année.

© patpitchaya /Fotolia

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr