Emploi et handicap : la ministre défend la simplification

Résumé : Lors d'une visite dans une usine Airbus à Toulouse, Sophie Cluzel appelle à une montée en qualification des personnes handicapées. Parmi ses priorités : l'apprentissage et la formation. Elle annonce également la fusion de Cap emploi et Sameth.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

La secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées Sophie Cluzel a estimé le 12 décembre 2017 que les personnes handicapées avait "des talents, des capacités" et qu'il fallait "les aider à monter en qualification", lors d'une visite d'une usine Airbus à Toulouse.

Quelles urgences ?

Lors de cette visite, sur le thème de la réussite des personnes en situation de handicap, Mme Cluzel a rappelé que plus de 500 000 personnes handicapées étaient au chômage et qu'elles étaient "deux fois moins qualifiées" que les personnes valides dans la même situation. Or, "elles ont des talents, elles ont des capacités. Par contre il faut les aider à monter en qualification", a dit la ministre. "Aujourd'hui, seuls 1% des jeunes handicapés sont en apprentissage, alors qu'on sait que 70% des contrats d'apprentissage vont vers de l'emploi durable. Donc, il faut qu'on ouvre l'apprentissage aux jeunes handicapés pour pouvoir faire ce passage de l'école à l'emploi", a déclaré Mme Cluzel, ajoutant qu'il était aussi "urgent de s'attaquer à la formation professionnelle des personnes handicapées".

Fusion de Cap emploi et Sameth

A 19%, le taux de chômage des personnes handicapées est deux fois supérieur à la moyenne nationale. Le taux d'emploi de travailleurs handicapés dans les entreprises privées est de 3,4% (emploi direct uniquement), alors que la loi leur impose depuis 30 ans d'atteindre les 6%, sous peine de pénalités financières. "La politique d'emploi est difficile à lire", a reconnu la ministre. "Il y a beaucoup d'intermédiaires, il y a Pole emploi, il y a Cap emploi, il y a Sameth (solutions de maintien dans l'emploi des personnes handicapées NDLR)", a-t-elle énuméré, soulignant que ces deux derniers dispositifs allaient fusionner.

Grosse mission de simplification

"Ce sera une simplification pour l'entreprise d'avoir un seul interlocuteur", a estimé la ministre pour qui "on a une grosse mission de simplification qui est en cours et j'espère sur la fin du printemps 2018 pouvoir annoncer des pistes de simplifications assez pragmatiques". Le site d'Airbus visité par la ministre est spécialisé dans les mâts-réacteurs qui permettent la liaison entre la voilure d'un avion et le réacteur. 99 personnes en situation de handicap, salariées d'une entreprise adaptée, DSI, interviennent dans le secteur de la logistique. Le site abrite aussi le lycée Airbus, qui forme chaque année 300 élèves, dont 10 à 12% de personnes handicapées.

© Twitter Sophie Cluzel

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2018) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 12-12-2017 par louna :
Trop d'intermédiaires pour le handicap et trop de temps à attendre une prise en charge pour bénéficier de cap emploi via une réunion ...bref du temps perdu qui fragilise ceux qui aspirent à plus de soutien dans leurs démarches! Espérons que la fusion future annoncée soit porteuse et que le déclic débouche sur une prise en charge conséquente... Quand on voit le taux de chômage des personnes porteuses d'un handicap...on se dit que la dure labeur n'est pas prête à disparaître...Le changement, on y croit fermement! Merci à Sophie Cluzel qui en fait plus en six mois que certains en plusieurs décennies...

Le 13-12-2017 par Jolion :
Je demande aux Associations d'exiger (un ou une) Ministre aux handicapés et non Secrétaire d'état pour mieux répondre à la demande des personnes en situation du handicap que ce soit jeunes ou retraités, aussi exiger une réforme de la Justice pour une priorité des droits lorsqu'une personne conjointe se trouve en situation de divorce, aujourd'hui toutes les personnes conjointes sont exclus par les Magistrats du partage des biens. Nous exigeons depuis des années que les jugements de partages soient révisés et non voir les personnes en situation du handicap lésés par les Magistrats et Notaires.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr