Femme et handicapée en emploi : la double peine

Résumé : Femme et handicapée, c'est la double peine sur le marché de l'emploi. Il y a, dans ce domaine, peu de modèles de réussite reconnus, ce qui favorise leur autocensure. Pour faire bouger les choses, le Défenseur des droits émet 12 recommandations.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Les femmes handicapées subissent des discriminations plus importantes que les hommes dans le monde du travail, relève le Défenseur des droits, Jacques Toubon, dans un rapport publié à l'occasion de la 20e Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (SEEPH), qui s'ouvre le 14 novembre 2016.

Des discriminations spécifiques

Les femmes handicapées « font face à des inégalités et des difficultés renforcées en matière de trajectoires professionnelles, d'accès à l'emploi et concernant leurs conditions de travail », écrit-t-il dans ce rapport intitulé « L'emploi des femmes en situation de handicap » (en lien ci-dessous). Elles rencontrent des difficultés et des discriminations dans l'emploi et leur carrière « parce qu'elles sont femmes, parce qu'elles sont handicapées », mais elles sont également confrontées à « des inégalités et discriminations spécifiques combinant genre et handicap ».

Peu de modèles de réussite reconnus

Globalement, « peu de femmes handicapées représentent des modèles de réussite reconnus », souligne le rapport. Elles « semblent totalement absentes de nombreuses sphères de la société (où les hommes handicapés sont eux-mêmes rares) sans que cela constitue un enjeu : médias, politique, monde des affaires, arts… ». Or, l'absence de modèle positif alimente « les phénomènes d'autocensure ». Chez les cadres aussi, il y a un écart sensible. Si 10% des hommes reconnus handicapés sont cadres (contre 21% des hommes en général), il n'y a que 1% de femmes cadres (14% de l'ensemble des femmes en emploi). « L'augmentation des femmes dans les catégories socioprofessionnelles inférieures (ouvrières) et leur surexposition aux maladies professionnelles peut accentuer ces freins dans les carrières des femmes handicapées », estime le Défenseur des droits.

12 recommandations

Il met également en avant « une carence » en matière de statistiques sur les personnes en situation de handicap, « et plus particulièrement un défaut de données genrées ». Le rapport émet 12 recommandations, dont l'harmonisation de la définition du handicap au sein des différentes études, la systématisation de la prise en compte du sexe dans l'élaboration des statistiques, la promotion de modèle de réussite de femmes en situation de handicap.

©  antiksu/Fotolia

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 26-11-2016 par MOREAU Elisabeth :
Je subis cette double peine , de plus un de mes employeurs me reprochent mon âge et de ne pas "pulser" comme mes collègues et comme il me manque mes reconnaissance rqth pour 1980 1981 1982 , puisque mes parents etaient dans l'ignorance après un accident grave en 1978, ils n'avaient pas fait le necessaire à l'epoque à la corep, la MDPH ne VEUT PAS me fournir cette reconnaissance retro active pour que je puisse avoir droit à la retraite anticipée et l'attestation inherente , que là aussi ma caisse de mutuelle me refuse aussi...ETC...j 'ai rencontré le defenseur des droits , on se dirige vers le tribunal pour faire valoir mes droits , c'est triste.....

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches