Pas d'aide au poste pour les EA malgré les promesses !

Résumé : Mauvaises nouvelles sur le front de l'emploi des personnes handicapées ? Les 1000 aides promises pour accompagner la création de postes en entreprises adaptées ne seront pas reconduites. Certaines entreprises sont-elles en péril ?

Par , le 

Réagissez à cet article !

L'espoir fait vivre… Mais, face au PLF (Projet de Loi de Finances), il doit parfois s'incliner. L'Unea (Union nationale des entreprises adaptées) avait, mi-septembre 2014 (lire article en lien ci-dessous), lancé un appel de détresse au gouvernement pour réclamer la reconduction des 1 000 aides supplémentaires à la création de postes en entreprises adaptées (EA), proposant un étalement sur deux ans (2015-2016), tel que promis en décembre 2013 par le ministre du Travail. Mais la publication récente du PLF 2015 a mis fin à leurs espérances, et les associations signataires du Pacte pour l'emploi en entreprises adaptées se disent particulièrement « irritées ». Pour la deuxième année consécutive, aucun financement supplémentaire dans la création d'emplois ne sera en effet prévu pour ce secteur ! Selon ce collectif, « Le gouvernement récidive en ne respectant pas ses engagements du Pacte pour l'emploi des personnes en situation de handicap en entreprises adaptées signé initialement le 22 décembre 2011 par le Premier Ministre. »

Conforme aux engagements du Pacte pour l'emploi

Le bilan des engagements des acteurs du secteur s'avère pourtant positif : la création nette d'emplois dans les entreprises adaptées a dépassé 2 000 postes depuis 2012. Face à une situation économique et sociale atone, ce résultat devrait être souligné et plaider en faveur d'une action forte et résolue. Le profil des personnes recrutées répond non seulement aux engagements du Pacte pour l'emploi mais aussi aux publics cibles les plus vulnérables sur le marché du travail en visant majoritairement des bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé (AAH), des jeunes, des seniors et des demandeurs d'emploi de longue durée en situation de handicap. L'Unea regrette que, « dix ans après la promulgation de la loi de 2005, l'égalité des chances d'accès à l'emploi pour les personnes handicapées reste un vœu pieu. » Leur taux de chômage évolue en effet deux fois plus vite que pour le reste de la population. Leur nombre s'accroit inexorablement pour atteindre aujourd'hui plus de 420 000 personnes.

Un secteur pourtant dynamique

Les chiffres plaident pourtant en faveur du secteur adapté qui a un rôle primordial à jouer : un dynamisme confirmé avec 30 000 emplois dont 24 000 pour des salariés handicapés, une appréciable stabilité professionnelle puisque 91% d'entre eux sont en CDI et un chiffre d'affaires cumulé de 1,05 milliard d'euros. En 2013, une quarantaine de nouvelles EA ont vu le jour. Les associations signataires redoutent, « si elles ne sont pas soutenues dans leur développement », qu'elles ne soient « fragilisées, placées dans une situation de grande précarité ». Tous les emplois précédemment créés seraient alors menacés. Et de se demander si « l'investissement initial important se transformera en immense gaspillage ? ».

Elles repartent donc une nouvelle fois au combat en demandant au gouvernement de confirmer ses engagements en abondant le projet de loi de finances 2015 des 1 000 postes promis sur deux ans…

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches