Plan emploi alternance 2015 : quelles aides financières ?

Résumé : En 2015, l'Agefiph parie sur l'alternance pour mettre un frein au chômage des personnes handicapées. Ses actions commencent à porter leurs fruits ! Quelles sont les nouvelles aides financières pour les entreprises et les travailleurs ?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

En 2015, l'Agefiph (Fonds de développement de l'emploi des personnes handicapées dans le secteur privé) a fait de l'alternance sa priorité. Ces deux contrats, en apprentissage et en professionnalisation, permettent aux entreprises de former et de qualifier des candidats handicapés à tous les métiers, quel que soit leur âge et leur niveau de qualification initial, et aux travailleurs handicapés d'acquérir les compétences recherchées par les entreprises.

De nouvelles mesures en 2015

L'Agefiph déploie donc au niveau national son Plan Alternance, avec un objectif de plus de 1 000 contrats supplémentaires par rapport à 2014. Ce dispositif comprend plusieurs mesures et notamment le maintien des aides financières, l'amplification des moyens dédiés aux actions préparatoires à l'alternance (en cofinancement du droit commun), de nouveaux partenariats au niveau national et régional pour faciliter le recrutement, la sécurisation des parcours et le suivi post contrat des alternants mais aussi la poursuite d'actions de communication et la participation à de nombreux évènements (salons, forums, journées portes ouvertes dans les CFA...) destinés à promouvoir l'alternance auprès des personnes handicapées et des entreprises.

+ 46 % par rapport à 2012

Les résultats sont là puisque ce plan a permis, en 2014, d'augmenter de 46% le nombre de personnes handicapées en contrat d'apprentissage et de professionnalisation par rapport à 2012. En 2014, ils sont 5 709 à avoir opté pour ce type de contrat, aussi bien des jeunes à la recherche d'un premier emploi que des adultes en reconversion professionnelle. Même si les candidats handicapés s'avèrent plus âgés et moins diplômés que l'ensemble du public, près de 75% d'entre eux ont obtenu la qualification ou le diplôme visé et une personne sur deux a été recrutée durablement à l'issue de la période en alternance.

Un espace dédié sur le Net

Ce sont les grandes entreprises (plus de 250 salariés) qui recrutent majoritairement des personnes handicapées en contrat de professionnalisation alors que l'apprentissage est plébiscité par les petites entreprises. Un espace dédié "emploi alternance" est disponible sur le site de l'Agefiph qui propose à 38 000 recruteurs d'accéder aux profils de candidats en recherche active d'emploi (actualisé depuis moins de 6 mois). Sur les 68 000 référencés, 10 000 recherchent un emploi en alternance. 264 000 offres ont été publiées en 2014 dont 7 575 offres en alternance (6 905 en apprentissage et 670 en professionnalisation).

Des aides revalorisées
Dans un contexte de crise et d'augmentation du chômage des personnes handicapées, l'Agefiph renforce ses aides financières en faveur de l'alternance, à la fois en direction des entreprises et des candidats sans limite d'âge.

Pour les entreprises
Contrat de professionnalisation : l'aide s'étend de 1 500 € pour un contrat de 6 à 11 mois jusqu'à 7 500 € pour un contrat de 30 à 36 mois. Auparavant : de 1 000 € à 4 000 €.
Contrat d'apprentissage : de 1 500 € pour un contrat de 6 à 11 mois jusqu'à 9 000 € pour un contrat de 30 à 36 mois. Auparavant : de 1 000 € à 6 000 €.

L'Agefiph propose également des aides à la pérennisation à l'issue de l'alternance (pour un contrat minimum de 16h hebdomadaires) :
En CDI : 4 000 € à temps plein et 2 000 € à temps partiel.
En CDD d'au moins 12 mois : 2 000 € à temps plein et 1 000 € à temps partiel.


Pour les personnes handicapées
Si la personne handicapée est âgée de moins de 45 ans, elle peut bénéficier à la signature d'un contrat en alternance d'une aide dont le montant varie selon sa durée : 1 500 € pour un contrat de 6 à 11 mois et 3 000 € pour un contrat de 12 mois et plus. Si la personne handicapée est âgée de 45 ans et plus, le montant de l'aide est directement doublé.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 28-04-2015 par Didier :
Merci pour cet article très complet et détaillé sur les mesures nécessaires pour intégrer un alternant.
il existe beaucoup de frein dans les esprits au niveaux de l'alternance et de l'apprentissage, tant chez les employeurs que chez les familles dans beaucoup de cas, mais il n'en reste pas moins que ces dispositifs restent les meilleurs tremplins à l'embauche et que les esprits commencent à évoluer même si c'est encore un peu trop lent. Votre article a le mérite de repositionner le débat dans le bon sens.
cdlt
___
Didier
https://youtu.be/vIwc4PhI24E

Le 28-04-2015 par JEAN NOEL DUPUIS :
oui mais les handicapé ne touche plus de prime quand ils étaient embaucher en cdd ou cdi, la personne en situation de handicape percevais quand même 1500 euros, qui été bien pour le salarier, et pourquoi, les handicaper ne perçois plus cette aide????

Le 30-04-2015 par diarraf :
bjr oi je suis handicape comment me rapproche de l agefiph

Le 05-05-2015 par marie :
bonjour,
je suis travailleur handicapé et je viens de signer un CDI pour 24h par semaine en raison de mon état de santé, je souhaiterai si je peux avoir droit aussi à des aides et comment faire merci

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches