Aides à la formation en alternance

Résumé : Inciter les entreprises à conclure des contrats en alternance avec les jeunes handicapés. Soutenir l'effort des jeunes handicapés et de leurs familles dans cette démarche. Permettre aux centres de formation de leur offrir un plus large éventail de...

Par , le 

[B1]Aides à la formation en alternance[E1]

[B2]Objectifs[E2]

- Inciter les entreprises à conclure des contrats en alternance avec les jeunes handicapés.
- Soutenir l'effort des jeunes handicapés et de leurs familles dans cette démarche.
- Permettre aux centres de formation de leur offrir un plus large éventail de formations.

[B2]Contenu[E2]

[BB]Pour l'entreprise :[EB]

- Subvention forfaitaire de 1 525 € par période de 6 mois, en appui à un contrat de qualification jeune.
- Subvention forfaitaire de 3 050 € par période de 6 mois, en appui à un contrat de qualification adulte.
- Subvention forfaitaire de 1 525 € en appui à un contrat d'orientation d'au moins 3 mois.

Subvention forfaitaire de 1 525 € en appui à un contrat d'adaptation.

A l'issue d'un contrat en alternance, l'employeur peut bénéficier d'une prime à l'insertion de 1 525 € à la signature, avec le jeune handicapé, d'un CDI ou d'un CDD d'au moins 12 mois (voir les modalités de la mesure "prime à l'insertion").

[BI]Exception : pour les contrats d'adaptation conclus sous forme de CDI, l'employeur peut bénéficier d'une prime à l'insertion seulement à l'issue de la période d'adaptation.[EI]

Prise en charge de la formation des tuteurs à l'accueil et au soutien pédagogique des jeunes handicapées.

Si necessaire, l'entreprise peut bénéficier des mesures "accessibilité des lieux de travail" et "aménagement des situations de travail".

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches