Seules 5 entreprises du CAC 40 respectent le quota de 6% d'handicapés

Résumé : Seules cinq entreprises du CAC 40, soit 12,5% du total, respectent la loi en faveur de l'emploi des travailleurs handicapés qui prévoit un quota de 6% de handicapés dans leurs effectifs, selon une étude menée par Novethic, rendue publique mercredi...

Par , le 

PARIS, 29 sept 2004 (AFP) -

"Aujourd'hui, en France, 880.000 personnes handicapées sont en âge de travailler et 245.000 d'entre elles sont à la recherche d'un emploi (27%).
Leur taux d'activité est de 45% contre 70% pour la population française en général", a rappelé Novethic, qui a réalisé cette étude en partenariat avec l'Agefiph, le fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées.
"Les personnes handicapées sont les seules à bénéficier de discrimination positive puisque les entreprises de 20 salariés et plus sont tenues, par une loi de 1987 qui doit être renforcée prochainement, d'atteindre un quota de 6 % dans leurs effectifs. Or seules cinq entreprises du CAC 40 atteignent ce chiffre, les autres versent des subventions de compensation à l'Agefiph", a ajouté Novethic.
La loi sur les nouvelles régulations économiques oblige les entreprises à communiquer sur l'insertion des handicapés, a précisé Novethic.
Mais seules 20% des entreprises du CAC 40 communiquent de façon satisfaisante sur ce sujet, seules 8 entreprises sur 40 l'abordent sur leur site Internet et l'intégration des personnes handicapées ne figure que dans 21% des cas dans les axes stratégiques des entreprises du CAC 40, selon l'étude.
L'analyse a été menée de juin à août 2004, sur l'ensemble des entreprises cotées au CAC 40.
Filiale de la Caisse des dépôts, Novethic est "un centre de ressources, d'information et d'expertise sur l'investissement socialement responsable et la responsabilité sociale et environnementale des entreprises".
thm/ed/bma

«[BI] Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches