Personnes handicapées: des "pactes" locaux pour créer 50.000 emplois

Résumé : La secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, Marie-Anne Montchamp, a indiqué mercredi qu'elle allait signer des "pactes" locaux dans toute la France pour créer 50.000 emplois et réduire ainsi de 20% ....

Par , le 

PARIS, 17 nov 2004 (AFP) - "Vendredi, je signe le premier pacte terrotorial à Bar-le-Duc (Meuse) dans un bassin d'emplois qui s'engage à réaliser un effort d'embauches important avec des objectifs précis", a indiqué à des journalistes Mme Montchamp, évoquant le chiffre de "160 embauches".
Les signataires seront les entreprises, les chambres de commerce et de l'industrie, les collectivités locales et les établissements de formation (Education nationale, AFPA...).
Dix à 15 pactes sont prévus, par exemple à Montauban ou dans le bassin d'emploi du Douaisis Nord), a-t-elle ajouté, précisant que chacun devait présenter des objectifs "mesurables et datés".
La secrétaire d'Etat présentait son action dans le cadre de la semaine pour l'emploi des personnes handicapées (15-20 nov).
Lors du lancement de ces cinq jours de mobilisation lundi, Mme Montchamp avait indiqué qu'elle entendait réduire de 20% en un an le chômage des personnes handicapées, qui se situe à 27% (245.000 demandeurs d'emplois pour 880.000 actifs, soit un chiffre trois fois supérieur à la moyenne, selon l'ANPE).
Mercredi, ses services évoquaient une durée de trois ans pour chaque "pacte territorial". "En équivalent temps plein-CDI, on n'atteindra pas les 20%. Il y aura des CDD, des missions d'intérim", a-t-elle précisé.
Les emplois seront en milieu ordinaire, et non en milieu protégé (centre d'aide par le travail...), a-t-elle ajouté.

st/ed/sh

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr