Cinq entreprises avancent dix bonnes raisons de recruter des personnes handicapées

Résumé : Cinq entreprises, dont la Poste, se sont engagées mardi avec une association, l'Adapt, à combattre les préjugés autour du handicap sur le marché du travail lors de la neuvième semaine pour l'emploi des personnes handicapées du 14 au 20 novembre.

Par , le 

PARIS, 20 sept 2005 (AFP) - Elles ont signé devant la presse "Dix bonnes raisons de recruter une personne handicapée", alors que la loi va augmenter la contribution financière des entreprises de plus de 20 salariés qui ne respectent pas leur obligation (au moins 6% de salariés handicapés).
Ces "Dix bonnes raisons" invoquent l'autonomie et la motivation des personnes handicapées, de même que la satisfaction des entreprises qui ont déjà franchi le pas de leur embauche.
Les salariés handicapés ne sont pas plus absents que les autres et ils "n'ont pas plus d'accidents du travail liés à leur handicap dans la mesure où l'environnement de travail est adapté".
"L'aménagement des postes peut faire l'objet d'aides financières. Une prime pour l'insertion des personnes handicapées, ainsi que des aides dans le cadre des Contrats initiative emploi (...) peuvent être versées aux entreprises", poursuit l'Adapt, qui rappelle que la nouvelle loi handicap va simplifier les démarches administratives.
Plusieurs des cinq entreprises -La Poste, Sodexho, Adia, Caisse d'Epargne et Monster- ont reconnu qu'elles n'étaient pas encore toutes au niveau des 6%.
Le directeur général d'Adia a affirmé en revanche respecter ses obligations: "J'ai préféré intégré des compétences plutôt que de donner des sous" à l'Agefiph, le fonds spécialisé qui gère la contribution des entreprises ne respectant pas les 6%, a-t-il dit.
Le chômage des personnes handicapées actives est près de trois fois supérieur à la moyenne nationale (258.140 personnes en recherche d'emploi fin 2004 pour une population active de 900.000 personnes, soit 28,6%).
st/mle/ide

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches