Christophe Ruiz navigue en eaux calmes

Résumé : Atteint par une spondylarthrite ankylosante, cet ancien infirmier psychiatrique devient, à 39 ans, un jeune entrepreneur primé.

Par , le 

[BC][EC]Lauréat des deuxièmes lauriers Agefiph de la création d'activité dans la catégorie Art, culture, loisirs et communication, Christophe et sa compagne Christine jette l'encre dans le port de Montech près de Montauban.

[BC][EC]Entre Atlantique et Méditerranée, dans les eaux calmes du canal des deux mers, le Porthos a apporté un nouvel atout à la navigation locale après trois ans de réaménagement. Péniche des années 30, ayant longtemps servi le commerce régional, le Porthos s'est reconverti en bateau de croisière sur lequel, soirées, repas familiaux, personnels ou professionnels, concerts et expositions sont accueillis sous la houlette du commandant Christophe Ruiz.

[BC][EC]Ce nouveau projet s'inscrit dans la lignée de leurs expériences passées. En effet, le couple n'en est pas à son coup d'essai. Après leur expérience dans le milieu associatif à Bourges, leur ville natale, Christophe et Christine souhaitent développer leur goût pour le spectacle et l'animation. Un domaine dans lequel ils sont à l'aise puisqu'à la barre de Porthos, Christophe, guitariste et batteur et son amie Christine, élevée à la difficile école du cirque et plus particulièrement du trapèze. Ils se sont laissés séduire par cette péniche mythique, et ce malgré d'importants travaux.

[BB]Au fil du temps…[EB]

[BC][EC]C'est parti. Depuis août 2005, le Porthos a ouvert ses portes avec au programme : la découverte historique du canal. Et à la clef pour ce jeune entrepreneur : un laurier d'or et un chèque de1500 euros qui lui sera remis le 26 janvier prochain par le Fonds pour l'insertion professionnelles des personnes handicapées. Une belle récompense pour ces Berrichons qui ont cru dans ce projet, et cela malgré des situations parfois handicapantes. « Devant l'ampleur des travaux, nous avons décidé avec ma compagne, associé dans l'affaire, de créer une entreprise afin d'obtenir des subventions régionales puis nationales pouvant aider à la réalisation du projet ». Une initiative de bon sens puisque le couple a reçu le soutien de l'entreprise de gestion « Créer », qui a permis d'identifier les aides techniques et financières adaptées au projet.

[BC][EC]Malgré l'obtention de subventions régionales puis nationales, « il n'a pas été facile d'obtenir un prêt bancaire, je ne vous le cache pas. » confie Christophe. Cet obstacle financier a eu un impact direct sur la durée du réaménagement de la péniche. Mais le travail a payé puisque trois ans après la genèse du projet, le Porthos est en mesure d'accueillir 100 personnes. Le commandant ne compte pas s'arrêter à ce premier bilan. Christophe à d'autres projets : l'ouverture de chambres d'hôtes et le lancement d'une formation fluviale destinée à des jeunes apprentis. Conscient que tout cela prendra forme au fil du temps…

M.R

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches