L'emploi des personnes handicapées en progression, selon le ministère de l'Emploi

Résumé : L'emploi des personnes handicapées a enregistré une légère progression en 2005, mais le chômage parmi elles persiste à 17%, selon un bilan présenté lors d'un point presse organisé par le ministère de l'Emploi dans une ANPE pour les chômeurs han

Par , le 

PARIS, 7 nov 2006 -

[BC][EC]En effet, le nombre de travailleurs handicapés à la recherche d'un emploi augmente aussi rapidement, voire plus, que le nombre de postes qui leur sont proposés.
[BC][EC]"En 2005, 680.000 personnes handicapées travaillaient contre 650.000 en 2004 (+4,6%), ce qui atteste d'une évolution de l'emploi plus favorable que pour les autres demandeurs d'emploi (+0,6%)", a déclaré Jean Gaeremynck, délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle au Ministère de l'Emploi, à la veille de la dixième semaine pour l'emploi des personnes handicapées (13 au 19 novembre).
[BC][EC]"Près de 246.000 demandeurs d'emploi handicapés étaient inscrits à l'ANPE en août 2006", a indiqué un responsable de l'Agence ANPE Handipass à Paris (XIe), pour une population totale de quelque 900.000 handicapés actifs, contre 279.800 en 2005.
[BC][EC]"Il y a cependant encore des efforts à faire, l'action pour l'emploi des personnes handicapées doit être axée sur la formation pour accéder au niveau de compétence souhaité" a déclaré Claudie Buisson, Directeur général de l'Agefiph (Fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées).
[BC][EC]"Nous évaluons le progrès à travers l'argent que les entreprises nous versent. Cette contribution diminue. Sur 100.000 entreprises de plus de 20 salariés, plus de la moitié emploie 6% de salariés handicapés, alors que 23% n'en emploient aucun", constate Claudie Buisson.
[BC][EC]La loi Handicap du 11 février 2005 prévoit en effet une majoration de la pénalité des entreprises (versée à l'Agefiph), qui ne respectent pas le quota de 6% de salariés handicapés.
[BC][EC]La part des personnes handicapées au sein des demandeurs d'emploi de catégorie 1 (qui sert de référence) a cependant augmenté de manière continue depuis décembre 1998, passant de 4,7% à 6,3% en décembre 2005, ce qui s'explique par le fait que le chômage "des accidentés de la vie" est plus réactif à la conjoncture lorsque celle-ci est défavorable, explique l'ANPE.
[BC][EC]Le taux de chômage des personnes handicapées reste à 17%, contre 8,8% pour l'ensemble de la population.

cbn/vdr/cp


[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr