Plan de 15 mesures 'pragmatiques' pour favoriser l'emploi des personnes handicapées

Résumé : Les ministres délégué aux personnes handicapées, Philippe Bas, et délégué à l'emploi, Gérard Larcher ont présenté un plan national contenant quinze mesures 'pragmatiques' visant 'à simplifier et à améliorer' le parcours vers l'emploi.

Par , le 

PARIS, 15 nov 2006 -

[BC][EC]"Le premier levier du plan comporte un objectif et un engagement: l'objectif est que chaque personne handicapée se voit proposer un chemin d'insertion professionnelle, et l'engagement que cette proposition soit faite dans un délai maximum de 6 mois à compter de sa demande à la maison départementale du handicap", a déclaré Philippe Bas lors d'une conférence de presse.
[BC][EC]"Le deuxième levier est d'assurer un développement du plan de carrière en valorisant l'activité professionnelle et l'établissement dans lequel travaillent les personnes en situation de handicap", a ajouté le ministre.
[BC][EC]Le plan de mobilisation en faveur de l'emploi comporte 15 actions "pragmatiques" pour que "chaque personne handicapée puisse bénéficier d'un accompagnement concret, rapide et efficace dans l'emploi".
[BC][EC]Dans ces propositions, un effort est réalisé notamment en direction de la formation des personnes handicapées et des équipes pluridisciplinaire des Maisons départementales.
[BC][EC]Les personnes handicapées ont un taux de chômage deux fois plus élevé que le reste de la population active, à 17% contre 8,8% de moyenne nationale.
[BC][EC]En 2005, 680.000 personnes handicapées travaillaient contre 650.000 en 2004 (+4,6%), parmi les quelque 900.000 handicapés actifs.

cbn/jba/swi

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr