Agefiph cible les entreprises sans travailleurs handicapées

Résumé : L'Agefiph, le fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées, qui célèbre ses 20 ans d'existence, veut réduire le nombre d'entreprises sans travailleurs handicapés, qui représentent encore 23% des employeurs de plus de 20 sal

Par , le 

PARIS, 4 juil 2007 (AFP) -

[BC][EC]Créé en 1987, l'Agefiph a pour objectif de faciliter l'insertion professionnelle des personnes handicapées, en leur proposant notamment des formations et des conseils, et en aidant les entreprises à financer des postes de travail adaptés.

[BC][EC]Financée par les contributions des entreprises qui ne respectent pas l'obligation légale d'employer au moins 6% de travailleurs handicapés (424 millions d'euros de collecte en 2006), cette association est administrée par les partenaires sociaux et les associations de personnes handicapées.

En 20 ans, les embauches de personnes handicapées ont ainsi été multipliées par 16, passant de 7.000 recrutements en 1987 à 111.000 en 2006, ce qui a permis de passer d'un taux de personnes handicapées en entreprise inférieur à 2% en 1987 à près de 4,4% en 2006.

[BC][EC]Fort de ses résultats, un des objectifs principaux du plan triennal de l'Agefiph, d'un montant de 300 millions d'euros, est maintenant de "réduire le nombre d'entreprises sans travailleur handicapé", indique le fonds dans un communiqué.

Les 23.000 entreprises de plus de 20 salariés dans ce cas feront chacune l'objet d'un rendez-vous pour leur proposer un "diagnostic gratuit" de leur situation.

Le but est de leur faire accomplir "au moins une action concrète d'ici 2010", recrutement, contrat d'intérim ou contrat de sous-traitance avec des ateliers protégés pour travailleurs handicapés.

En direction des personnes handicapées elles-même, dont 80% ont un niveau inférieur ou égal au BEP ou au CAP (contre 60% pour les valides), l'Agefiph a l'intention de cibler en priorité "les chômeurs handicapés les plus éloignés de l'emploi", c'est-à-dire les plus lourdement handicapés et les moins formés.

La population handicapée en emploi est estimée à 715.000 personnes à fin 2006, soit 4% de plus qu'à fin 2005. Le taux de chômage des personnes handicapées est de 20%, soit plus du double de celui des personnes valides.

Enfin, pour "modifier le regard sur le handicap", l'Agefiph a prévu une campagne de publicité télévisée à l'automne prochain, sur le slogan "on peut tous réussir".

La CGT a qualifié mercredi d'"échec" l'intégration dans l'emploi des travailleurs handicapés, égratignant au passage le mode de financement de l'Agefiph, soulignant que "moins il y a de personnes handicapées dans les entreprises, plus l'Agefiph a d'argent".


sda/vdr/bma


[BI]" Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ".[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr