Emploi : l'APF veut un 'engagement ferme'

Résumé : L'Association des paralysés de France a demandé au gouvernement un 'engagement ferme' en faveur de l'emploi des personnes handicapées, soulignant que 20 ans après la loi de 1987, 'les personnes en situation de handicap n'ont toujours pas

Par , le 

[BC][EC]"Alors que la loi du 10 juillet 1987 en faveur de l'emploi des travailleurs handicapés va fêter ses 20 ans, force est de constater qu'elle n'a pas eu l'effet escompté", déplore l'APF dans un communiqué.

[BC][EC]"Les personnes en situation de handicap n'ont toujours pas accès à l'emploi", souligne l'association, en rappelant notamment que "leur taux de chômage (20%, ndlr) est près de trois fois supérieur à la moyenne nationale".

"La valeur travail est au centre des préoccupations du nouveau gouvernement", souligne l'association en prenant au mot le discours de Nicolas Sarkozy sur le travail, et c'est "une valeur que les personnes en situation de handicap aimeraient pouvoir partager !".

[BC][EC]L'APF appelle donc "au travail plutôt qu'à l'assistance et demande des engagements fermes au gouvernement !", écrit-elle, en demandant, en premier lieu "une politique incitative qui favorise l'accès à l'emploi sans perte de ressources et qui améliore le cumul entre le salaire et les allocations ou pensions".

Les personnes handicapées qui travaillent voient en effet le montant de leur Allocation adultes handicapés (AAH) réduit, et ne touchent donc pas plus en travaillant.
A ce titre, l'APF regrette notamment que le Revenu de solidarité active (RSA), actuellement à l'étude et dont l'objectif est de permettre aux titulaires de minima sociaux de reprendre un emploi sans être pénalisé financièrement, "n'inclut pas les personnes en situation de handicap qui pourraient être concernées par ce dispositif".


sda/jba/jlc


[BI]" Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ".[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr