CAT & Atelier protégé: changement d'appellation et autres.

Résumé : Le CAT d'antan (Centre d'aide au travail) est devenu un ESAT (Etablissements et services d'aide par le travail). L'Atelier protégé d'antan est devenu une EA (Entreprise adaptée)....

Par , le 

Historiquement, ces deux entités étaient considérées, non pas comme des entreprises, mais appartenant au "milieu protégé".
La reconnaissance et l'orientation professionnelle de l'handicapé, décidée par la COTOREP étaient soit, vers le milieu ordinaire, soit vers le milieu protégé. Le milieu protégé pouvait être : CAT ou Atelier protégé.
La loi a modifié profondément les décisions de la CDA (Commission des droits et de l'autonomie = nouvelle appellation de l'ancienne COTOREP) :
- une orientation vers le milieu protégé signifie "vers un ESAT". A priori, la personne handicapée est estimée avoir une capacité professionnelle inférieure au tiers de la normale. En clair : handicap mental et multi-handicapé ;
-  l'orientation vers l'EA n'existe plus, tout comme le classement du handicap A,B ou C.

De plus, l'EA est maintenant considérée comme étant dans le milieu ordinaire du travail. Ce qui en pratique veut dire que tout handicapé (hors ceux orientés ESAT) peut solliciter ou être embauché par une EA.
Ces changements sont peu soulignés dans les articles de presse et peu connus par le public concerné. Soit une ignorance totale de leur part, soit une image peu positive. A ma connaissance, aucune étude ou rapport n'existe sur ce point précis.

Ainsi, peu d'handicapés reconnus contactent spontanément les EA (il y en a dans tous les départements) et les associations chargées de leur insertion (EPSR, CAP EMPLOI...) n'ont pas toujours le réflexe de penser à cette possibilité d'emploi. Ces dernières ont d'ailleurs une difficulté pour apprécier ou connaître les conséquences de l'handicap sur la productivité, puisque la CDA ne donne plus aucune indication pratique ou médicale. Ainsi, ils nous adressent des TH en espérant que l'EA, de par un stage ou une EMT (Evaluation en milieu de travail, mise en place par certaines ANPE) sera à même de faire ce travail d'analyse. Mais une Entreprise adaptée n'a pas les moyens ni les compétences pour faire ce travail, de fait à la place de l'ancienne COTOREP !
Ce long exposé est destiné à mieux informer le public concerné, car un travail en EA, même sous CDD, peut être un tremplin pour, plus tard, retourner dans une entreprise ordinaire (et non adaptée), suivant leurs compétences, leur passé professionnel, leurs formations.

Pour conclure, deux ans après la loi, nous estimons que les Maisons des handicapés restent, globalement, peu performantes sur ce point précis.
Dans l'espoir que l'information concrète circule mieux et aussi bien que les grands principes.

Sites utiles pour connaître les EA ou ESAT : www.unea-asso.com

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches