Agefiph: amélioration de l'emploi des personnes handicapées

Résumé : L'emploi des personnes en situation de handicap s'est amélioré en 2007, avec une baisse de 12,9% en un an du nombre de demandeurs d'emploi immédiatement disponibles, contre une baisse de 10% pour l'ensemble, selon un bilan de l'Agefiph rend

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 16 avr 2008 (AFP) - A la fin décembre 2007, 205.865 personnes en situation de handicap étaient demandeurs d'emploi (catégories 1 à 3, incluant les demandeurs d'emploi à temps partiel ou d'un CDD), contre 236.268 fin 2006 et 258.820 fin 2005, selon le Fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées.

Les handicapés ont bénéficié de l'amélioration de l'emploi à un rythme supérieur à celui de l'ensemble des publics, mais la baisse du nombre de demandeurs d'emploi est due aussi à la forte diminution (-15%) du nombre de personnes reconnues handicapées en 2006 (du fait de la loi Handicap 2005).

Cependant, les demandeurs d'emploi handicapés présentent toujours des difficultés particulières d'insertion. ils sont plus âgés que la moyenne (31% ont plus de 50 ans contre 16% tous publics confondus), ils ont un moins bon niveau de formation (seuls 19% ont au moins le niveau baccalauréat contre 40% pour l'ensemble des publics).

Ils sont par ailleurs plus souvent en chômage de longue durée (49% contre 30%).

La progression la plus forte observée en 2007 concerne les embauches de niveau bac+3 et plus, qui ont augmenté de 28%.

Jusqu'en 2006, les établissements qui recrutaient des personnes handicapées étaient majoritairement ceux de moins de 20 salariés, qui ne sont pas assujettis à l'obligation d'emploi.

En 2007, pour la première fois, signale l'Agefiph, les embauches au sein des établissements de 20 salariés et plus ont été supérieures, mais 27.000 entreprises (sur 100.000 concernées) ne comptent aucun handicapé.

Actuellement, 725.000 personnes handicapées occupent un emploi, majoritairement dans le tertiaire (73% des embauches).

Financée par les contributions des entreprises qui ne respectent pas l'obligation légale d'emploi de travailleurs handicapés (470 millions d'euros de collecte en 2007), l'Agefiph est administrée par les partenaires sociaux et les associations de personnes handicapées.
mv/jba/ds

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 09-05-2008 par FRAYSSE :
dans les grandes villes comme Paris les personnes handicapées ont plus de chance de trouver un emploi, mais venez faire des enquêtes en Province et vous verrez si c'est pareil,il ne faut pas toujours favoriser les personnes à mobilité réduite,il faut aussi les autres!!!et ne pas regarder également les hauts diplômes,chaque individu n'a pas forcément la science des études, il y a aussi les manuels

Le 29-07-2008 par fefele :
sans qualification ni experience ^professionnel l'agephiph comme d'autres organisme aide a la formation n'on rien puent pour moi pourtant j'habite a houilles et de plus je n'ai pas d'enfants a ma charge mes points negative pas d'experiences professionnel et de plus je suis une femme francaise d'origine magrebinne et j'ai 45 ans vous voyez qu'il reste des gens sur la touche et toujour les meme!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr