Handicap: 3 décrets de la loi de 2005 enfin publiés au JO

Résumé : Trois décrets d'application de la loi handicap de février 2005 destinés à améliorer la prise en charge et la scolarisation des handicapés ont été publiés au Journal officiel ces derniers jours, a fait savoir le secrétariat d'Etat à la Solidar

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Handicap: trois décrets de la loi de 2005 enfin publiés au Journal officiel

PARIS, 9 avr 2009 (AFP) -

Un des textes vise à "développer une coopération entre les établissements médico-sociaux pour enfants et adolescents handicapés et les établissements scolaires relevant de l'Etat".
Selon le secrétariat d'Etat, "concrètement, un enfant handicapé pourra, pendant sa scolarité, alterner enseignement ordinaire et enseignement adapté en fonction de l'évolution de ses besoins grâce aux passerelles définies par le décret".
Un deuxième texte "définit un socle d'obligations commun aux maisons d'accueil spécialisées (MAS), aux foyers d'accueil médicalisé (FAM) et aux services d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH) qui accueillent des personnes très lourdement handicapées" (polyhandicapés), poursuit le secrétariat d'Etat.
Enfin, le troisième décret "va permettre de donner un véritable statut"aux unités d'évaluation, de ré-entraînement et d'orientation sociale et socioprofessionnelle (UEROS) pour les traumatisés crâniens.
Créées depuis 2003, ces unités servent à la réinsertion sociale et professionnelle des personnes dont le handicap résulte d'un traumatisme crânien ou d'une lésion cérébrale acquise, rappelle le communiqué.
Ces textes étaient attendus de longue date par les associations du secteur.
Le gouvernement avait notamment indiqué en avril 2008 qu'un décret sur le polyhandicap allait être publié "dans les jours qui viennent".

jc/im/ag


« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

 

 

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-04-2009 par Crépuscule :
La scolarisation des handicapés ? Encore !!! Vraiment, je suis une valide ??? Validé conforme, croyez-vous ? Comme une chose aussi... Les termes valides ou handicapés me font frémir

N'est-ce pas plutôt la scolarisation des élèves en situation de handicap !

Le 18-04-2009 par Crépuscule :
On n'a pas encore franchi le pas...
Les handicapés, je rappelle dans le médias... Dis-t-on les noirs, les blancs...

Vraiment, très arriéré ! Associé à scolarisation... Les Handicapés...

Non, Elèves...

Le 27-04-2009 par Ben :
Ça va pas bien Crépuscule ? Comment veux tu que l'on appelle les personnes atteintes d'un handicap ?
Quand on parle d'un décret applicable aux handicapés, je ne vois pas trop quel autre terme ont pourrait utilisé...

Le 30-04-2009 par gilles :
Je pense que l'on pourrait tout simplement parler de personne handicapée, n'est on pas une personne avant d'être handicapé. Dans les média nous parlons bien de personne agée... bref tout est une histoire de langage et de terme utilisé, lorsque les média et nos politiques utiliseront les bons termes, nous aurons fait un grand pas dans la lutte contre la discrimination

Le 01-05-2009 par MétisVanille :
1-Je suis handicapée et je n'ai pas honte du terme.
2-Loi de février 2005 ?Meux vaut tard que jamais !

Le 05-05-2009 par ORANE :
Je n'ai pas honte non plus du terme, parce que j'ai intégré, assimilé mon handicap : ce ne doit pas être le cas de Crépuscule

Le 07-05-2009 par Guy PATin :
Je suis handicapé, en fauteuil roulant.
Je refuse par le politiquement correct de s'interdire d'employer le mot "handicapé" celui-ci n'est pas une insulte cela marque une différence entre personnes comme (grand, petit, aveugle)
Nous somme des personnes avec une différence mais aussi normales nous pouvons faire du sport, des études ect...
Guy PATIN Cadre d'un club de Rugby- Fauteuil.
Guy PATIN

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches