Emploi & handicap: La police à l'amende!

Résumé : L'Etat condamné pour avoir refusé à une diabétique d'entrer dans la police

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

LYON, 15 jan 2010 (AFP) - L'Etat devra verser 12.000 euros d'indemnités à une femme diabétique, qui s'était vu refuser l'accès à un concours de la police nationale en raison de son handicap, a-t-on appris vendredi auprès de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde).
Dans son jugement datée du 16 décembre 2009, dont l'AFP a obtenu une copie, le tribunal administratif de Lyon a estimé "que le diabète insulino-dépendant que présentait Mlle Reda, lorsqu'elle a présenté sa candidature pour l'accès au grade d'adjoint administratif de la police nationale, ne constituait pas un obstacle à l'exercice, à cette date".
Il a ajouté que la jeune femme était "fondée à soutenir que c'est illégalement que sa candidature (...) n'(avait) pas été admise".
Le tribunal a par conséquent prononcé l'annulation d'une décision du 17 septembre 2007 par laquelle le préfet de la zone de défense sud-est avait confirmé son inaptitude physique à tout emploi dans la police nationale.
Chrystelle Reda avait été "reconnue travailleur handicapé", a précisé de son côté la Halde, qui avait été saisie par la jeune femme.
La Halde a reçu "plus de 10.000 réclamations en 2009, dont 19% concernent le handicap et la santé", a-t-elle précisé dans un communiqué. C'est le deuxième motif de discrimination invoqué devant la Haute autorité après l'origine (28% des réclamations), ajoute-t-elle.
La Halde assure être intervenue plus de 200 fois devant les tribunaux pour assister les victimes de discrimination en 2009.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations »

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 25-01-2010 par Walter Salens :
Félicitations à Melle Reda, d'avoir lutté pour qu'une discrimination évidente soit reconnue.
Walter 9-5

Le 27-01-2010 par JUSTIN72 :
pour confimer ce fait, je tiens à apporter mon histoire, vecue.Mon ami ( décedé en 2007) était enseignant- directeur d 'école primaire.
Dés lors qu'il a passé le concours pour entrer à l'école de formation des maîtres, il n'a jamais voulu ou pu declarer qu'il était diabétique, son concours passé, une visite medicale rapide ( c 'est comme cela dans l 'éducation nationale )il a été nommé professeur des écoles et a suivi son ptit bout de chemin pendant le temps hélas trop court qu'il avait à faire jusqu'à l'écheance fatidique( 2003/2007).Pas une fois depuis sa nomination jusque sa mort il a eu une visite medicale, de plus comme nous étions un couple " hors norme"on ne devait pas savoir au sein de l'éducation nationale nous statut de couple.Mon ami est décedé il y a trois ans , et son pére a réussi a faire passer le décés pour une meningite fulgurante... où est la justice pourquoi ne peut -on pas vivre décemment sans mentir?

Le 03-02-2010 par domdog :
Bonjour,

Je suis content d'apprendre que l'Etat soit obligé de payer une amende pour avoir refuser à une personne diabétique de pouvoir passer un concours ; la fonction publique est le premier employeur en France, c'est eux eux qui montre le plus mauvais exemple.

Qu'est que la cours européenne attend pour établir les mêmes règles concernant les handicapés dans toute l'Europe

Le 22-02-2010 par Matthieu :
Agé de 20 ans, DID depuis maintenant 3 ans et dans des études de droit, j'aimerai exercer la profession de lieutenant mais la maladie semble constituer un obstacle.
Je suis rassuré de voir en France des personnes qui se battent pour combattre les préjugés liés au diabète.
Parce que nous sommes avant tout dans un Pays qui ferme les yeux sur l'égalité des chances, ce combat est un exemple et j'éspère sincèrement que l'Etat en tirera les leçons.

Le 15-09-2011 par Nine :
Et moi qui voulait être flic...je viens de voir tout mes petits projets brisés :/ Y a vraiment un truc que je pige pas, pourquoi on peut voir dans la police des types quasi-obèses dans la police,vieux ou gringalets mais pas de diabétiques?? Je veux dire par là que certains d'entre nous sont sans doutes 100 fois plus compétents du côté de la force physique. Et pis utiliser les hypos comme argument! pfff balivernes, y a de grands sportifs qui sont diabétiques, ils risquent pas pour autant de mourir à chaque compet', non vraiment je comprends pas c'est dégueulasse!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr