Le Travail protégé montre les dents

Résumé : Nous vous invitons à nous suivre au cœur du travail protégé par une présentation tout aussi techniques que vivante de ce que sont les Ateliers Protégés (AP) et le Centre d'Aide par le Travail (CAT).

Par , le 

[B1]Le Travail protégé montre les dents[E1]

[B2]Nous vous invitons à nous suivre au cœur du travail protégé par une présentation tout aussi techniques que vivante de ce que sont les Ateliers Protégés (AP) et le Centre d'Aide par le Travail (CAT). [E2]

Difficile de faire le tour de ce milieu qui regroupe 105 000 travailleurs handicapés dont : 16 000 en ateliers protégés et 89 000 en CAT. Nous avons choisi de vous présenter ce monde au travers d'articles et de témoignages qui mettent en évidence le bouillonnement des travailleurs et de leurs équipes dirigeantes qui affrontent avec détermination et beaucoup de succès un monde industriel qui ne s'intéresse qu'au rendement et à la qualité.
Le travail protégé progresse de concert avec les technologies et s'il ne bénéficie que de peut d'aide à la formation, cette dernière s'est organisée en interne de manière cadrée et pragmatique.
Pour celles et ceux qui conservait du travail protégé l'image d'une organisation orthopédique faite d' activités occupationnelles, ouvrez les yeux ! C'est désormais une force économique à part entière qui répond aux appels d'offre et se soumet aux exigences de l'entreprise des année 2000. Nous excusons de ne pas faire figurer sur ce dossier toutes celles et ceux que nous avons rencontré et qui feront l'objet d'une médiatisation lors de prochain numéro.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr