Le Plan Départemental d'Insertion des Travailleurs Handicapés (PDITH

Résumé : Doté d'un rôle majeur dans le développement des mesures d'accompagnement vers l'emploi des personnes handicapées et dans la synergie entre les acteurs de l'insertion, le PDITH est pourtant mal connu. Avec Violaine Roquefort responsable du PDITH du Rh

Par , le 

[B1]Le Plan Départemental d'Insertion des Travailleurs Handicapés (PDITH)[E1]

Doté d'un rôle majeur dans le développement des mesures d'accompagnement vers l'emploi des personnes handicapées et dans la synergie entre les acteurs de l'insertion, le PDITH est pourtant mal connu. Avec Violaine Roquefort responsable du PDITH du Rhône nous vous en présentons les divers aspects.


[BB]Handirect :[EB] Quand est-ce que sont apparus les PDITH ?
[BB]Violaine Roquefort :[EB] en 91-92 avec une couverture nationale qui s'est étendue au cours des mois qui ont suivi. Les PDITH sont apparus sur recommandation d'une note d'orientation de la DGEFP (Direction Générale de l'Emploi et de la Formation Professionnelle)

[BB]H. [EB] : De qui dépendent les PDITH ?
[BB]V.R. :[EB] le PDITH est d'abord supervisé par le préfet du département, viennent ensuite le DDTEFP (Direction Départementale du Travail de l'Emploi et de la Formation Professionnelle) et la COTOREP.

[BB]H. : [EB] Quel est le rôle des PDITH ?
[BB]V.R. : [EB] le PDITH joue un rôle fédérateur et dynamisant entre les acteurs de l'insertion que sont les Cap Emploi, les OIP, l'ANPE et les diverses structures d'accompagnement vers l'emploi des travailleurs handicapés. Les PDITH font remonter les informations nécessaires aux décideurs. Les réactions peuvent être très précises et très rapides, comme le soutien à une initiative départementale de l'insertion professionnelle. Cela peut aussi toucher des actions en direct de travailleurs handicapés comme des partenaires, qu'ils soient ou non dans le secteur spécialisé. Nous avons aussi un rôle de régulateur entre les différents opérateurs qui obéissent à une logique de marché et à qui il faut imposer des règles claires. C'est le cas pour toutes les structures qui répondent à un appel d'offre dans le domaine de l'accompagnement ou du maintien dans l'emploi. Le PDITH est un lien permanent entre la préfecture, la Direction départementale du Travail, l'ANPE, l'AGEFIPH et toutes les structures d'accompagnement vers l'emploi des personnes handicapées.

[BB]H. :[EB] Comment s'effectue cette mission ?
[BB]V.R. :[EB] Par de nombreuses rencontres et une bonne connaissance du terrain. Pour nous permettre de développer notre rôle, nous avons cette année mis en place des comités consultatifs, auxquels participent les structures de l'insertion professionnelle, privées ou non. Le rôle de ces comités est avant tout de construire des propositions d'amélioration ou de modification des dispositifs d'accompagnement vers l'emploi, destinées aux décideurs. C'est aussi de faire remonter la réalité des besoins, rencontrée sur le terrain. Ceci dans le but de faire évoluer les dispositifs existants ou en faire naître de nouveaux.

[BB]H. :[EB] Qu'est-ce qu'apporte de plus les PDITH ?
[BB]V.R. : [EB] Le point fort des PDITH est aujourd'hui de pouvoir susciter des initiatives dont le suivi est garanti par un comité de pilotage dans le cadre d'un programme de développement qui s'appuie sur des instances stables et puissantes. Le suivi des initiatives est assuré jusqu'à maturité du projet.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr