Emploi des personnes handicapées: lutter contre les préjugés.

Résumé : Avec un taux de chômage de presque 26%, les personnes handicapées restent victimes de forts préjugés...

Par , le 

Avec un taux de chômage de presque 26%, les personnes handicapées restent victimes de forts préjugés, que la 6e semaine pour l'emploi en leur faveur, qui débute lundi 11 novembre, entend combattre.
Cette année, l'Association pour la gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées et la Ligue pour l'Adaptation du diminué physique au travail veulent mobiliser autour du slogan « Agir, c'est réussir »".
"Le handicap, lorsqu'il est visible est encore trop souvent associé à l'incompétence. La mobilisation est plus que jamais nécessaire pour modifier le regard sur le handicap", expliquent les deux associations.
Aujourd'hui, rappellent-elles, "215.000 personnes handicapées sont à la recherche d'un emploi et restent, en moyenne, deux fois plus longtemps sans activité".
En France, un quart des entreprises de plus de vingt salariés n'emploie aucun salarié handicapé tandis qu'un autre quart est en dessous du quota légal de 6%, instauré par la loi de juillet 1987, soulignent les auteurs du guide France Info sur "le salarié handicapé dans l'entreprise".
Pourtant, 87% des entreprises qui emploient des travailleurs handicapés s'en disent satisfaites et 62% des entreprises qui n'en emploient pas estiment qu'une telle expérience "pourrait se dérouler de manière satisfaisante", selon un sondage réalisé en vue de la semaine d'action.

"On observe ainsi que le passage à l'acte est déterminant pour les chefs d'entreprises, puisqu'ils sont majoritairement satisfaits lorsqu'ils ont effectué une embauche", a commenté le directeur général de l'Adapt, Philippe Velut.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches