+ 7 % d'aides à l'emploi des personnes handicapées en 2002

Résumé : L'Agefiph a maintenu en 2002 un bon niveau d'activité......

Par , le 

PARIS, 18 mars (AFP) - L'Agefiph, association qui gère le Fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Fiph), a maintenu en
2002 un bon niveau d'activité, avec + 7 % de personnes aidées par rapport à 2001, selon des chiffres publiés mardi lors de l'assemblée annuelle du FIPH.
En 2002, 102.000 personnes handicapées (191.800 en 2001) ont bénéficié d'un bilan, d'une orientation ou d'une formation financés par l'Agefiph, dont plus de la moitié (54.000) ont fait l'objet d'un suivi personnalisé par le réseau Cap Emploi (structures d'accueil et de placement).
La conjoncture économique moins favorable de 2002 a pesé sur les embauches de personnes handicapées : 100.000 (contre 107.000 en 2001), dont 43.000 grâce aux structures Cap Emploi.
Rémi Jouan, président "tournant" (CFDT) de l'association depuis septembre 2002 pour trois ans, a affirmé devant l'assemblée générale "la volonté de ses administrateurs de (lui) donner plus de transparence" au travers de ses
missions au quotidien.
Fin janvier, le rapport annuel de la Cour des comptes avait reproché à l'Agepiph 'avoir "accumulé des réserves inemployées" dépassant 300 millions d'euros en 1998, qui seraient encore d'environ 150 M EUR en 2002, ainsi que des dysfonctionnements dans les attributions d'aides.
M. Jouan a ajouté que l'Agefiph devrait "faire face dans les prochaines années à un accroissement des demandeurs d'emploi handicapés, de plus en plus nombreux à être reconnus par les Cotorep" (commissions d'orientation professionnelle).
Le réseau Cap emploi a accueilli 83.000 personnes handicapées en 2002, soit + 11 % par rapport à 2001, dont 22.250 ont suivi une formation qualifiante ou pré-qualifiante, 2.250 ont été formées dans l'emploi et 2.300 ont signé des
contrats d'apprentissage et de formation en alternance.
La loi du 10 juillet 1987 oblige les employeurs de vingt salariés ou plus à employer au moins 6 % de travailleurs handicapés ou à verser une contribution compensatoire au Fiph. L'Agefiph a collecté 373 millions d'euros versés par
49.000 établissements en 2002 et a engagé parallèlement 398 M EUR.
La population active handicapée était estimée, fin 2002, à 859.000 personnes dont 630.000 travaillent et 229.000 sont en demande d'emploi.
cd/ed/pmg

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]





Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches