Social-emploi-CIE

Résumé : Les contrats initiative emploi, porte d'accès à un emploi durable

Par , le 

PARIS, 27 oct (AFP) - Les contrats initiative emploi (CIE) offrent à leurs bénéficiaires de réelles possibilités d'accéder à un emploi durable puisque, plus de deux ans après leur sortie du dispositif, 75% d'entre eux étaient
encore salariés, selon une étude de la DARES publiée lundi.
"En mars 2002, soit deux ans et demi après la sortie du dispositif, le taux d'emploi baisse un peu (75%, par rapport à 81%, juste à la sortie du CIE, ndlr) mais la quasi-totalité des emplois sont de droit commun (73% en emploi classique et 2% en emploi aidé, ndlr)", souligne l'étude de la Direction statistique du ministère de l'Emploi.
Mis en place en 1995, les CIE ont pour but de faciliter l'insertion professionnelle des demandeurs d'emploi durablement exclus du marché du travail ou rencontrant de grandes difficultés. Ils ouvrent droit à une exonération des charges patronales de sécurité sociale pour la partie du salaire n'excédant pas le SMIC.
Le CIE est un contrat à durée indéterminée ou déterminée d'une durée de 12 à 24 mois, à temps plein ou à temps partiel (30% des contrats en 2000).
Les statistiques font apparaître des nuances sensibles en fonction des publics: les plus de 50 ans et les moins diplômés sont ainsi plus susceptibles de connaître une longue période de chômage (supérieure à 24 mois) à la sortie
du CIE, indique la DARES.
Les allocataires de minima sociaux, les chômeurs de très longue durée et les personnes handicapées, s'ils ont une insertion professionnelle équivalente aux autres publics deux ans et demi après leur sortie du CIE, ont mis cependant un peu plus de temps à trouver des emplois et ces derniers sont généralement moins stables que ceux obtenus par d'autres catégories.
Le secteur d'activité et la taille de l'entreprise où ont été effectués les CIE sont également des facteurs qui pèsent sur la qualité de l'insertion professionnelle.
Le risque est ainsi moins élevé de connaître le chômage lorsque le CIE a été effectué dans une grande entreprise. Il est en revanche plus élevé s'il s'est déroulé dans le secteur de la construction (45% y ont rompu leur contrat) ou encore dans le commerce ou les services aux particuliers.
Selon le ministère des Affaires sociales, un total de 130.000 CIE doit être créé en 2004.

elr/gb/sab


[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr