Les Entreprises adaptées ont créé 1 157 emplois en 2013

Résumé : Les chiffres viennent d'être publiés : le budget de l'Etat a permis de financer, en 2013, environ 20 990 aides au poste en Entreprises adaptées contre 19 833 en 2012. Soit 1 157 emplois créés !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

1 157 emplois créés en 2013 (contre 603 en 2012) au sein des Entreprises adaptées. Rappelons que les EA sont des entreprises à part entière qui emploient au moins 80% de travailleurs handicapés. Dans un communiqué, L'UNEA (Union nationale des entreprises adaptées), qui fédère plus de 60% de ces structures, se félicite : « Ce chiffre prouve que leur dynamique reste très soutenue (5,9% de créations d'emploi sur 1 an) et que le Pacte pour l'Emploi était primordial pour accompagner leur développement. » De 2006 à 2011, le budget des Entreprises adaptées s'était effrité passant de 20 000 postes à 19 536.

Un dynamisme soutenu

L'UNEA ne peut donc, une nouvelle fois, que déplorer le manque de suivi statistique de la consommation réelle des postes en Entreprise adaptée qui a conduit au gel de la création des 1 000 derniers postes du Pacte pour l'Emploi. La conséquence directe est que les EA risquent de se retrouver dans la même situation que lors de l'exercice 2011 où la pénurie de financement avait cassé la dynamique de développement de l'emploi.

Un retour sur investissement gagnant

Ces nouveaux chiffres prouvent que les aides publiques déployées constituent un investissement porteur pour la collectivité. L'étude de 2013 a déterminé qu'à partir d'une rémunération égale à Smic + 1,4% (La dernière enquête menée par l'UNEA en 2013 montrait que la rémunération moyenne d'un salarié en situation de handicap en Entreprise adaptée dépassait les 108 % du SMIC) de toute personne handicapée travaillant dans une Entreprise adaptée, chaque euro investi par la collectivité publique lui est retourné sous forme de recettes fiscales et sociales.

Une qualité d'emploi indéniable

Selon l'UNEA, « la qualité de l'emploi en EA n'est plus à prouver. En France, elles permettent à 29 000 salariés, dont 23 000 en situation de handicap, de retrouver un emploi stable (91% en CDI). Elles contribuent au retour à l'emploi des seniors (36 % de leurs embauches) et aux personnes touchées par le chômage de longue durée (inactivité de 12 mois sur les 18 derniers mois : 45 % des recrutements). Les efforts de professionnalisation du secteur sont également très importants. Si 75% de leurs  salariés en situation de handicap sont sans qualification, les Entreprises adaptées consacrent, aujourd'hui, plus de 3.2% de leur masse salariale pour accompagner leur formation.

Les constats, les attentes du secteur adapté

Grâce au soutien de l'Etat, les Entreprises adaptées ont développé leurs effectifs de 8,8% (environ 2 000 emplois) depuis 2010. Selon l'UNEA, « il faut continuer à soutenir ces structures en accordant un vrai plan de développement au secteur adapté. Elles sont créatrices d'emplois durables pour une population qui est aujourd'hui victime d'un taux de chômage double du reste de la population. L'absence de suivi administratif national a cependant fait cruellement défaut dans la programmation budgétaire et a freiné la création d'emplois. Le budget 2014 est sous doté. Afin d'éviter cette dérive, il est fondamental que la DGEFP (Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle) possède et partage des données fiables de consommation du budget».

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-06-2014 par Marie :
Grace au soutien de l'Etat, c'est bien.
Encore faudrait-il qu'il respecte les 6% d'emplois réservés et pas que pour la maintenance et qu'il sanctionne les discriminations, déjà là ce serait mieux !

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr