Entreprises adaptées : une arme contre le chômage ?

Résumé : Comment faire face au chômage accru des travailleurs handicapés ? Les Entreprises adaptées offrent une alternative en privilégiant un cursus de professionnalisation et en développant de nouvelles filières. Un rapport inédit vient d'être publié.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Face au chômage accru des personnes en situation de handicap, comment  repérer ou construire des cursus de professionnalisation afin d'accompagner les salariés des Entreprises adaptées vers de nouveaux métiers, tout en favorisant leur autonomie ? Vaste objectif analysé par l'Observatoire des métiers et des compétences du secteur adapté à travers la publication de son premier rapport détaillé en 223 pages (en lien ci-dessous).

En présence de la ministre du Travail

Il a été remis le 15 septembre 2015 en présence de la ministre du Travail, Myriam El Khomri, qui dit vouloir œuvrer dans ce sens. La nouvelle ministre a en effet tenu à réaffirmer le soutien de l'État à l'UNEA dans l'accompagnement de ses démarches de professionnalisation engagées il y a maintenant plus de 3 ans. L'Union nationale des entreprises adaptées est une association professionnelle nationale qui fédère ces entreprises de l'économie sociale et solidaire employant plus de 80% de travailleurs handicapés et les représente auprès des acteurs publics et privés. Pour pouvoir développer l'emploi de demain d'un public qui est en le plus éloigné dans une période de chômage accru, les EA doivent se diversifier et de repérer les filières émergentes. Aujourd'hui, elles emploient 30 000 salariés dont 24 000 en situation de handicap. Mais peuvent mieux faire…

Numérique : une bonne piste

Pour cela, elles doivent rester en alerte face aux évolutions du marché, notamment dans le secteur du numérique. « Il est important que les salariés en situation, de handicap puissent être formés aux métiers du numérique », a précisé la ministre. C'est ce que préconise d'ailleurs ce premier rapport qui a mis en avant deux secteurs d'activité créateurs d'emplois parmi lesquels la filière informatique et numérique, qui rassemble près d'une vingtaine d'EA, mais également une seconde filière « vie du bâtiment ». Plus globalement, un référentiel « Métiers et compétences » a été réalisé, qui rassemble plus de 80 fiches métiers ; son objectif est de permettre à chaque salarié handicapé d'explorer de nombreuses possibilités d'évolution. « Nous allons poursuivre ce travail et repérer de nouvelles filières pour les Entreprises adaptées en travaillant sur les formations appropriées afin de créer des emplois durables. Les efforts de formation ont déjà payé : entre 2009 et 2013, le taux de travailleurs handicapés sans qualification est passé de 84 à 79% ! », s'est félicité Cyril Gayssot, vice-président de l'UNEA.

1 000 aides au poste renouvelées

Evoquant une augmentation de 20% du budget pour le développement du secteur adapté entre 2012 et 2015, Myriam El Khomri a rappelé les engagements et promesses du Président de la République en décembre 2014 avec l'annonce de 1000 aides au poste pour les deux prochaines années (article en lien ci-dessous). « L'Etat est à vos côtés pour vous accompagner dans vos démarches de professionnalisation et d'innovation des Entreprises adaptées. Notre mobilisation collective permettra l'insertion durable des personnes en situation de handicap », a conclu la ministre du Travail. Sébastien Citerne, directeur général de l'UNEA, a profité de cet événement pour présenter différentes pistes pour le prochain rapport : continuer à explorer de nouvelles filières métiers, travailler avec les branches professionnelles sur les métiers historiques des Entreprises adaptées et réaliser une exploration territoriale plus précise.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 18-09-2015 par Josette Person :
Bonne continuation à Myriam EL Khomri, entre autres sur les pistes suivies par son
prédécesseur.

Le 19-09-2015 par Momo :
Le EA ne ressouderas pas le problème des chômeurs handicapé en France.
Le problème en France les entreprises ne sont pas informer des droit des handicapées d'être embocher, dans le milieu ordinaire.
J'éstime que CAP Emploi n'informe pas du tous les entreprises. C'est vraiment dommage.
Est les handicapé reconnu de la RH n'a pas forcément envie de travaillé dans le EA.
Moi je suis reconnu RH, je me suis battu pour le métier de conducteur d'engin. J'ai eu mes caces 2 et 8 en 2012. Je n'est pas besoin d'adapter les postes de conduite de ces engins. On m'a déjà proposer de travailler dans le EA. J'ai refusé d'aller dans les EA. Moi je veut travailler dans le milieu ordinaire. Et je c'est que dans Pas-de-Calais il y a une carrière qui recrute des travailleur handicapé pour le poste de conducteur d'engin et de chauffeur routier. Mais en Moselle il y a rien du tout.
Je trouve sa dommage que personne ne fait qu'elle que chose pour nos droit de travailler dans le milieu ordinaire.

Le 20-09-2015 par Walter Salens :
Petite correction: les Entreprises Adaptées sont dans le milieu ordinaire, avec des salariés à part entière, c'est à dire droits et devoirs suivant le code du travail et la convention collective propre à l'activité. Les activités y sont très diversifiées.
Je comprends forcément que quelqu'un désire se reclasser dans son métier avec son expérience.
Le milieu protégé concerne uniquement les ESAT (ex CAT) établissement médico-social où les personnes trouvent un travail et un accompagnement.

Le 21-09-2015 par Momo :
Bonjour Walter
Si j'ai bien compris, votre commenter. Sa consernne que les esat qui peut travailler dans les entreprises adapter? C'est sa.
Merci d'avance pour votre réponse

Le 21-09-2015 par Walter Salens :
Bonjour Momo,
Un vrai malentendu: toute personne reconnue travailleur handicapé (RQTH)avec une orientation vers le milieu ordinaire peut solliciter auprès de toutes les entreprises, y compris les EA. Les personnes RQTH avec une orientation MILIEU PROTEGE (donc ESAT)doivent présenter leur candidature aux ESAT. Fonction de leur évolution et à un moment donné ils peuvent bénéficier d'une évaluation en milieu de travail ordinaire (EA ou toute autre entreprise) et cela se fait avec la participation de l'ESAT.

Le 15-10-2015 par olivier :
il y a un gros problème de communication entre les personnes handicapées et les organismes susceptibles de les aider.PAS DE SUIVI après un stage ou une formation, ont est lâché dans la nature et on tourne en rond !!

Le 06-01-2016 par momo :
La je suis d'accord avec vous olivier.

et bonne année a tous

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches