Candidats handicapés, une formation pour devenir journaliste

Résumé : JARIS lance un appel à candidatures pour une formation pré-qualifiante destinée aux travailleurs handicapés qui souhaitent se lancer dans le journalisme. Depuis 2005, elle a permis à 119 personnes de trouver un débouché. Elle est gratuite.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Un projet associatif qui permet à des personnes en situation de handicap d'accéder aux métiers du journalisme et de l'audiovisuel ? Mené par l'association Act'Pro, JARIS a pour objectif de permettre à des Franciliens, âgés de 18 à 45 ans, de se former au journalisme, à l'audiovisuel, à la sphère numérique par l'utilisation ludique de supports multimédias (ordinateurs, caméras, appareils photos, logiciels de montage, de création graphique…).

JARIS = Journalistes Apprentis Reporters Interviewers Solidaires

Cette formation vise principalement à accompagner des accidentés de la vie, hommes et femmes, issus de quartiers sensibles, handicapés sociaux, physiques, psychiques, sans diplômes, jusqu'à une professionnalisation, en développant, sur des bases de civisme et de citoyenneté, l'apprentissage d'une activité. JARIS est l'acronyme de « Journalistes Apprentis Reporters Interviewers Solidaires » qui, à travers le sport, les arts et l'image vont acquérir une culture, une expérience, un point de vue critique pour comprendre, accepter, respecter toute forme de différence, tout en imaginant, créant et inventant des outils de sensibilisation.

Les candidatures sont ouvertes

Depuis 2005, le projet JARIS, avec plus de 80% de parcours d'insertions positifs et durables, a déjà accompagné 158 personnes dont 119 sont actuellement en emploi ou ont repris des études. Fort de ce succès, il recrute donc pour une 12e « promo ». Cette nouvelle formation aura lieu du 29 février au 10 juillet 2016. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 15 janvier 2016. Elle est totalement gratuite pour le public accueilli et permet, selon le profil, une immersion totale en entreprise grâce à des stages de professionnalisation (6 mois rémunérés) ou des contrats de professionnalisation (2 ans rémunérés) chez les partenaires Eclair-Ymagis (leader français de la post production numérique), Métropole Télévision (groupe M6), TV5 monde et France Télévisions.

Une option intéressante pour permettre aux personnes handicapées  d'accéder à davantage de visibilité dans les medias, devant comme derrière le petit écran ; une démarche « encouragée » par le CSA qui, en 2014, signait une charte pour favoriser leur formation et insertion professionnelles dans le secteur audiovisuel (article en lien ci-dessous).

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches