Handi2day : "Ce salon est irremplaçable" selon la ministre.

Résumé : La Secrétaire d'Etat au numérique, Axelle Lemaire, ne mâche pas ses mots après avoir pris connaissance de l'existence et des résultats de la dernière édition du salon Handi2day.

Par , le 

Réagissez à cet article !

A l'occasion de la soirée de clôture de la Social Good Week, qui se déroulait lundi 6 novembre en présence de Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Handi2day a présenté le bilan de son action, conforme aux engagements pris par l'équipe en charge de la production de ce salon hors du commun, destiné à des personnes hors du commun.

Rassembler 25.000 candidats à l'embauche et les mettre au contact direct de 750 recruteurs de 80 entreprises sans que personne n'ait à se déplacer. Voilà l'équation que Handi2day a résolue, générant ainsi plus de 4500 entretiens d'embauches qualifiés en quatre jours.

La préparation des postulants par les équipes de Pôle-emploi lors de la journée de coaching précédant le salon a affiné le mode de présentation des candidats dont plus de la moitié sont entrés dans les process physiques de recrutement des entreprises à l'issu de leurs entretiens téléphoniques.

En mettant le numérique au service du recrutement simplifié des candidats en situation de handicap, Handi2day provoque une disruption sur ce marché de l'emploi crucial et sous haute contrainte.

La loi ne fait pas tout

L'obligation légale d'embauche de 6% de travailleurs handicapés pour toute entreprise de plus de 20 salariés mobilise beaucoup de moyens dans ces organisations, mais trouver le bon candidat au bon moment revient souvent à chercher une aiguille dans une meule de foin.
Des milliers de candidats n'ont ni les moyens, ni le temps de participer à tous les forums de recrutements de France sans certitude d'y trouver leur bonheur.
Des centaines d'entreprises n'ont pas plus le temps ou les moyens d'envoyer des recruteurs quadriller le territoire en permanence pour identifier et recruter leurs perles rares.

La loi génère une obligation de moyens mais, pour les candidats comme pour les entreprises, les moyens traditionnels ne suffisent pas. L'innovation Handi2day, dématérialisant le premier contact entre les deux populations, rend la chose faisable et même efficace puisque deux semaines après la fin de cette édition – il y en a deux par an – les premières embauches effectives sont déjà signalées aux organisateurs.

Au total, chaque édition génère un millier d'embauches et le phénomène s'amplifie depuis cinq ans.
La facilité d'exécution, le confort de participation accentuent chaque année l'impact social de ce salon en ligne national au point qu'Axelle Lemaire ait conclu en se demandant pourquoi personne n'y avait pensé avant !

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr