Les recrutements de travailleurs handicapés en hausse de 5%

Résumé : Des recrutements de travailleurs handicapés qui progressent de 5% chez les employeurs privés et un taux d'emploi en hausse constante depuis 2011, c'est ce qu'atteste l'Agefiph qui vient de publier ses chiffres 2017.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

"Les résultats sont en progression", selon l'Agefiph qui a dévoilé ses résultats 2017 le 10 avril 2018.  L'association affirme que "le début de déploiement du plan stratégique de l'Agefiph adopté en février 2017 a été jalonné de quelques éléments marquants" : signature de la nouvelle convention multipartite de mobilisation pour l'emploi des personnes en situation de handicap, élargissement au maintien des missions des Cap emploi-Sameth (les organismes de placement spécialisé), mise en œuvre du dispositif d'emploi accompagné, redéfinition de son offre de services et de ses aides financières…

Les actions Cap emploi ou Sameth

Selon ce rapport, en 2017, on observe une "progression du nombre de recrutements et de maintiens dans l'emploi". Les Cap emploi ont contribué à plus de 84 000 recrutements de travailleurs handicapés, dont 57% de CDI ou de CDD de 6 mois et plus, soit une hausse de 3% en un an. Le nombre de personnes maintenues dans l'emploi par l'intermédiaire des Sameth a lui aussi progressé de 5% en un an avec plus de 22 000 maintiens. Six mois après l'intervention des Sameth, 82% des personnes sont toujours en poste dans l'entreprise. Globalement, plus de 91 000 personnes handicapées ont trouvé ou conservé leur emploi en 2017 grâce à l'appui d'un Cap emploi ou d'un Sameth.

Alternance et indépendants en baisse

On note, à l'inverse, que le nombre de contrats en alternance soutenus par l'Agefiph s'est contracté en 2017(-10%), et, dans une moindre mesure, le nombre de créations d'activité (- 5%). "Ces modalités d'accès à l'emploi apparaissent moins attrayantes aux demandeurs d'emploi en situation de handicap dans un contexte de reprise économique et de progression du nombre d'embauches", analyse l'Agefiph.

Priorité à l'emploi direct

En 2015, 100 300 entreprises (+1% en un an) étaient assujetties à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés. Elles employaient 431 000 travailleurs handicapés (+7% en un an). Le taux d'emploi direct de salariés handicapés continue de progresser pour s'établir à 3,4% en équivalent temps plein et à 3,8% en unités bénéficiaires. Les entreprises font aussi prioritairement le choix de l'emploi direct puisque 79% d'entre elles emploient directement au moins un travailleur handicapé. Elles sont 30% à choisir exclusivement l'embauche de personnes handicapées pour répondre à l'obligation d'emploi, soit 2% de plus en un an. Seules 7% d'entre elles remplissent leur obligation d'emploi uniquement via la contribution à l'Agefiph (-3 points en 3 ans).

Chômage : le fléau

Malgré ces résultats, le chômage continue de toucher fortement les travailleurs handicapés, en hausse discontinue. A fin décembre 2017, plus de 510 000 demandeurs d'emploi bénéficiaires de l'obligation d'emploi (DEBOE) pointent à Pôle emploi, soit 8,6% de l'ensemble des demandeurs d'emploi. Ils sont au chômage plus depuis plus de 800 jours, soit 200 de plus que l'ensemble de la population en recherche d'emploi. Le chômage des personnes handicapées est caractérisé par une forte proportion de seniors ; ainsi près d'un sur deux est âgé de 50 ans ou plus contre un sur quatre parmi l'ensemble des demandeurs d'emploi.

Objectifs 2018

Depuis le début de l'année 2018, comme le prévoit son plan stratégique, l'Agefiph renforce les services réservés aux entreprises avec la mise à disposition de prestations d'accompagnement personnalisé et la mobilisation d'expertises destinées à faciliter le recrutement et le maintien des professionnels handicapés. D'ici la fin du mois d'avril, sa nouvelle offre de services et d'aides financières sera opérationnelle, qui "devrait être plus facilement mobilisable par les acteurs du service public de l'emploi", selon le communiqué, et "ambitionne de répondre aux besoins des personnes handicapées et des entreprises" dans une conjoncture où de récents rapports (Igas et Cour des comptes) n'ont pas été tendres avec les deux fonds dédiés (également le Fiphfp pour le public) qui, selon eux, peinent à produire leurs effets (articles en lien ci-dessous). Plus qu'un plan stratégique, la Cour suggérait une "refondation" du système.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Actus sur Handicap.fr


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 16-04-2018 par 5% trop trop peu :
Résultat à partir de mai 2017 quand monsieur Macron a été élu
Car sous le quinquennat de monsieur Hollande +65% travailleurs handicapés aux chômages

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr