Lésions cérébrales : les travailleurs mieux accompagnés ?

Résumé : Avec LADAPT, une association située en Île-de-France a développé une nouvelle méthode d'accompagnement au travail pour les personnes cérébrolésées. Un dispositif qui souhaite garantir un accès durable à l'emploi en cas de handicap cognitif.

Par , le 

Réagissez à cet article !

 Depuis janvier 2017, handicap.fr réalise chaque mois un vaste dossier thématique. En avril, l'emploi et la formation des personnes en situation de handicap sont à l'honneur.

Le JAMO, pour « Jobcoaching accompagnement en milieu ordinaire de travail », est un dispositif expérimental d'accompagnement individualisé des personnes cérébrolésées vers et dans le milieu ordinaire de travail. En lien avec le concept d'emploi accompagné, il est le fruit d'une collaboration entre LADAPT (Association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées) et l'AFTC (Association familles traumatismes crâniens) d'Île-de-France/Paris, qui lutte pour l'accompagnement des victimes de LCA (lésions cérébrales acquises) dans le secteur professionnel.

Le handicap cognitif méconnu

Ce dispositif vise un public principalement « jeune, isolé, apte au travail en milieu ordinaire et qui peut s'intégrer durablement si l'on anticipe et prend en compte les particularités de son handicap », explique un communiqué de LADAPT publié début mars 2017. « Nous constatons qu'il y a une grande méconnaissance du handicap cognitif de la part des employeurs qui se retrouvent souvent désarmés face aux situations qu'ils rencontrent, confie Manuèle Masset, directrice d'établissements de LADAPT Paris. Le job coaching va soutenir et accompagner de façon individualisée le candidat en recherche d'emploi et conseiller l'entreprise sur l'incidence fonctionnelle des spécificités liées à ce type de handicap. » Analyse et aménagement de poste, prise de fonction, perspectives d'évolution et montée en compétences… Tous les aspects d'une carrière professionnelle ordinaire seront pris en compte dans le cadre de cette nouvelle méthode.

« Jobcoaching à la carte »

Inédit, le JAMO consiste à mettre en place des binômes d'accompagnateurs composés d'un expert en neuropsychologie et d'un coach professionnel. Ces interlocuteurs offriront des prestations dispensées « à la carte » pour « tenir compte des spécificités de chacun ». Le travailleur sera donc amené à construire son propre programme, qui doit être révisable et ajustable pour une adéquation maximale de la personne avec son poste et son environnement de travail.

Approche neuropsychologique

Centré sur une approche neuropsychologique des problématiques cognitives, le projet est pour le moment en phase expérimentale dans la région. Une première plateforme de deux accompagnateurs spécialisés dans le handicap cognitif et dans l'insertion professionnelle a été mise en place en mars 2017 à Paris pour accompagner 25 à 30 personnes par an. Les mois à venir détermineront si ce programme, pour le moment exploratoire, pourra s'avérer efficace à long terme.


© Photo d'illustration générale : David Pereiras/Fotolia

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr