Emploi des personnes handicapées: Enjeux Economiques (2)

Résumé : Les Contribution AGEFIPH, les Aides financières et les gains indirects

Par , le 

Réagissez à cet article !

Lire le début:
http://informations.handicap.fr/art-mission-handicap-759-3875.php

Sont conservées :


* CDI et CDD (12 mois minimum) : primes d'insertion de 1 600 € pour l'employeur et 800 euros pour le salarié
* Contrat Initiative Emploi (CIE) : aide forfaitaire de l'Etat pour l'employeur de 330 à 500 € par mois pour un temps plein, en fonction de la lourdeur du handicap. Aide cumulable avec la prime d'insertion (1 600 €)

Remarque : dossier élaboré avec l'aide de l'ANPE, aide versée par le CNASEA.

* Contrat de Rééducation Professionnelle (3 à 12 mois) pour les personnes reconnues en situation de handicap qui se forment à un nouveau métier ou se réaccoutument à l'exercice de l'emploi précédemment exercé. Rémunération et cotisations prises en charges partiellement par la Sécurité Sociale.

2 - Autres aides, liées à l'intégration des salariés handicapés (spécifiques AGEFIPH)

Remarque : Pour l'ensemble des aides décrites ci-après, il est impératif de passer par un CAP EMPLOI pour monter le dossier de demande de subvention auprès de l'Agefiph

a. Aide à l'embauche d'un collaborateur handicapé issu du milieu protégé ou adapté

http://agefiph.fr/Professionnels-de-l-insertion/Aides-financieres-et-services-de-l-Agefiph/L-aide-a-l-embauche-d-un-travailleur-handicape-sortant-d-acronym-title-Etablissement-et-service-d-aide-par-le-travail-ESAT-acronym-ou-d-acronym-title-Entreprise-adaptees-EA-acronym

b. Aides à la mobilité des personnes handicapées

http://agefiph.fr/Professionnels-de-l-insertion/Aides-financieres-et-services-de-l-Agefiph/Les-aides-a-la-mobilite

c. Aide à l'adaptation des situations de travail
http://www.agefiph.fr/Professionnels-de-l-insertion/Aides-financieres-et-services-de-l-Agefiph/L-aide-a-l-adaptation-des-situations-de-travail

d. Aide au maintien dans l'emploi
http://www.agefiph.fr/Professionnels-de-l-insertion/Aides-financieres-et-services-de-l-Agefiph/L-aide-au-maintien-dans-l-emploi

e. Aides techniques et humaines

http://agefiph.fr/Professionnels-de-l-insertion/Aides-financieres-et-services-de-l-Agefiph/Les-aides-techniques-et-humaines

f. Aide à la mise en place d'une politique d'emploi

http://agefiph.fr/Professionnels-de-l-insertion/Aides-financieres-et-services-de-l-Agefiph/L-aide-a-la-mise-en-place-d-une-politique-d-emploi

g. Aide au bilan de compétences et d'orientation professionnelle
http://agefiph.fr/Professionnels-de-l-insertion/Aides-financieres-et-services-de-l-Agefiph/L-aide-au-bilan-de-competences-et-d-orientation-professionnelle

h. Aide au tutorat
http://agefiph.fr/Professionnels-de-l-insertion/Aides-financieres-et-services-de-l-Agefiph/L-aide-au-tutorat

i. Les aides à l'apprentissage:
http://www.agefiph.fr/Professionnels-de-l-insertion/Aides-financieres-et-services-de-l-Agefiph/Les-aides-a-l-apprentissage

j.Faciliter le recrutement et l'intégration dans l'entreprise de collaborateurs handicapés.

http://www.agefiph.fr/Professionnels-de-l-insertion/Aides-financieres-et-services-de-l-Agefiph/Le-service-Cap-Emploi-Volet-entreprise

+ Voir les nouvelles aides de l'Agefiph du plan d'orientation 2010-2012

Gains indirects


Au-delà des économies réalisées sur le montant de la contribution à verser à l'Agefiph, la mise en œuvre d'une politique d'intégration de salariés handicapés peut aussi générer une création de valeur dans l'entreprise.

Il n'existe pas d'indicateurs permettant de quantifier ces gains potentiels de productivité mais la réduction des coûts, voire les bénéfices retirés par l'entreprise grâce à cette démarche, sont à trouver parmi les éléments évoqués ci-après :

* L'amélioration de la productivité des équipes qui accueillent des personnes handicapées, d'une part grâce au renforcement de la solidarité, et d'autre part du fait des améliorations apportées à l'organisation du travail au sein de l'équipe (le cas échéant) ;
* La baisse du taux d'absentéisme : la présence de salariés déficients permet aux salariés valides de relativiser leurs problèmes quotidiens. Face à une personne sur motivée malgré son handicap, on s'écoute moins donc on limite le recours aux arrêts maladie ;
* L'amélioration des conditions de travail : toute l'équipe bénéficie des améliorations apportées à l'ergonomie des postes de travail pour permettre l'intégration de salariés handicapés et/ou le maintien dans l'emploi. En découlent la prévention des maladies professionnelles (comme les troubles musculo- squelettiques) et donc la réduction des cas d'inaptitude (donc des coûts liés au reclassement ou au licenciement de la personne), voire la baisse des accidents de travail ;
* L'amélioration de la performance globale de l'entreprise qui aura du innover et s'adapter pour intégrer les différences ;
* L'amélioration de l'image de l'entreprise aux yeux de ses collaborateurs qui peut permettre une meilleure fidélisation donc la réduction du turnover et de fait des coûts liés au recrutement de nouveaux collaborateurs et à leur formation ;
* L'amélioration de l'image de l'entreprise aux yeux de ses clients qui peut lui procurer un avantage concurrentiel, voire lui permettre la conquête de nouveaux marchés (si son activité le lui permet) tournés vers la population handicapée ;
* En cas d'accord signé par l'entreprise, la mobilisation des syndicats autour d'un projet souvent consensuel qui facilitera peut-être les négociations sur d'autres sujets.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches