1er MOOC handicap: se former en ligne pour trouver un emploi

Résumé : Une formation gratuite en ligne pour mettre toutes les chances de son côté pour trouver un emploi, c'est ce que propose HandiMOOC, le 1er dédié aux personnes handicapées. Un parcours de 3 h avec quiz, vidéos, témoignages. Utile et ludique !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Comment aborder ma situation de handicap en entreprise ? Dois-je l'évoquer dans mon CV ? Quels sont les types d'aménagements existants ? Dans un contexte où la complexité administrative est un parcours du combattant et le handicap un sujet « sensible », les travailleurs handicapés en recherche d'emploi sont certainement nombreux à se poser une multitude de questions, « fondamentales » ou pas… Trouvent-ils, pour autant, des réponses ?

Le 1er MOOC handicap

C'est en faisant ce constat que le 1er MOOC dédié à la recherche d'emploi pour les personnes handicapées est né en France, officiellement lancé le 22 juin 2018. Son nom ? HandiMOOC. Mais un MOOC, c'est quoi ? En anglais, cela donne « massive open online course » ou formation en ligne ouverte à tous. Il s'agit d'une formation à distance capable d'accueillir un grand nombre de participants. HandiMOOC s'adresse donc à toutes les personnes en situation de handicap, en veille ou en recherche d'emploi, de stage ou d'alternance ou en reclassement. Il est entièrement gratuit, et, pour y accéder, il suffit de s'enregistrer (lien ci-dessous).

Un outil ludique

Cet outil numérique a été pensé de manière ludique avec des activités, des vidéos, des témoignages pour illustrer des situations réelles, des questionnaires, des cours interactifs, des quiz. Un exemple ? Des erreurs à ne pas commettre dans un CV ; qui saura les repérer ? Ou encore un tableau de suivi des actes de candidature. Ce dispositif, qui se veut très concret, entend « amener la personne à être plus à l'aise et en confiance pour aborder les conséquences de son handicap », explique Cécile Bruley, cheffe de projet. Compter une heure par chapitre ; il y en a trois : « handicap et projet professionnel », « organiser et outiller sa recherche d'emploi » et « communiquer sur sa situation de handicap en milieu professionnel ». Il faut donc environ trois heures pour aller au bout du parcours, à faire en une seule ou plusieurs fois, davantage pour ceux qui veulent approfondir en compulsant les documents annexes. À l'issue, les participants obtiennent une attestation.

Pour tous handicaps

Dédié à tous types de handicap, il répond aussi aux besoins des personnes avec un handicap mental ; même s'il n'est pas rédigé en Facile à lire et à comprendre (FALC), son contenu et sa présentation sont simplifiés pour faciliter l'usage de tous. S'il a été présenté dans un réseau d'entreprises adaptées, ce MOOC n'aborde néanmoins pas la situation de travailleurs d'Esat puisqu'il cible l'emploi en milieu ordinaire. Pour les personnes malentendantes, les vidéos sont sous-titrées et les textes téléchargeables mais l'outil ne propose pas de version en langue des signes, à cause d'un « budget trop important » selon ses concepteurs.

Un vaste réseau

HandiMOOC a été développé par TH Conseil, avec le financement de l'Agefiph et du Fiphfp, ainsi que d'une douzaine de grandes entreprises qui assurent sa diffusion au sein de leurs équipes. Il a été présenté aux acteurs en charge de l'emploi des personnes handicapées, et notamment Pôle et Cap emploi, mais également dans le secteur de l'apprentissage et dans les universités. Une journée de formation a, par ailleurs, réuni certains organismes de formation. « Les personnes handicapées sont encore trop nombreuses à rencontrer des difficultés pour faire aboutir leurs projets professionnels », explique Anne Baltazar, présidente de l'Agefiph. Selon elle, cet outil est « complémentaire de son offre de services pour réussir leur accompagnement ».

Un bel avenir ?

Avec 510 000 chômeurs en situation de handicap en France en 2017, HandiMOOC est « malheureusement » promis à un bel avenir. Guy Tisserand, son concepteur, qui dit avoir pensé cet outil « au cours d'une nuit d'insomnie », mise sur 10 à 15 000 utilisateurs d'ici un an. Il assure que les « retours sont très positifs », avec des participants satisfaits à 78%. Hélène Bérenguier, directrice adjointe du Fiphfp, l'a testé : « Moi qui aime les quiz, je suis agréablement surprise car c'est vraiment ludique. En même temps, il aide la personne à bien construire son socle, en tenant compte de son parcours. Certains modules permettent aussi de poser les bonnes questions pour les personnes en cours de reclassement qui souhaitent se maintenir dans l'emploi. ». À vos claviers ? Un petit bus vintage est garé sur la home page, prêt à prendre la route vers l'emploi…

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Actus sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr