Trophées H'up : fin du suspense pour les 5 lauréats

Résumé : Des entrepreneurs handicapés récompensés pour leur réussite exemplaire ? Une 1ère en France ! Pour fêter ses 10 ans, l'association H'up a décerné 5 trophées. Une cérémonie placée sous le signe de l'émotion et de l'humour. Preuve en images.

Par , le 

Réagissez à cet article !

« Le mur de l'impossible recule devant l'être qui marche et même qui roule », lance Didier Roche, président de l'association H'up entrepreneurs, à une foule attentive. Entreprendre autrement, c'est un peu la devise de ce businessman lui-même aveugle. Celui qui est à l'origine des restaurants Dans le noir a créé une association dédiée aux travailleurs handicapés indépendants, convaincu que l'on « peut être handicapé et monter sa boîte ». Pour les 10 ans de H'up, il a décidé de marquer le coup en créant ses premiers trophées.

Une force vive

75 000 entrepreneurs handicapés, près de 8 000 chefs d'entreprise en invalidité permanente ou définitive chaque année... En France, l'entreprenariat des personnes handicapées constitue une force vive riche et pertinente. Des parcours atypiques, souvent semés d'embûche mais, au bout du compte, des réussites étonnantes, parfois même détonantes. Il était temps de mettre un coup de projecteur sur ces talents. C'est après avoir fait ce constat que Didier Roche et son équipe ont eu une idée originale : valoriser les dirigeants en situation de handicap. Pour cette première édition, plus d'une centaine d'entrepreneurs ont tenté leur chance. Sur la ligne d'arrivée, ils ne sont plus que douze. Le 30 octobre 2018, le suspense est levé. La foule découvre les noms des finalistes lors d'une cérémonie placée sous le haut patronage d'Emmanuel Macron, au Carreau du temple, à Paris. Le jury, composé de dirigeants d'entreprise et de personnalités du monde associatif, économique et des médias, explique ô combien il a été difficile de choisir en soulignant que tous les projets méritaient une récompense.

Sitting-ovation pour les lauréats

Leur choix s'est finalement porté sur Alexandra Leroy et sa marque Luxoria Créations, pour la catégorie « créateurs en herbe », qui récompense les projets qui n'ont pas encore vu le jour. Le sien est exemplaire : une ligne de sous-vêtements pour les femmes qui ont été touchées par un cancer du sein. Dans la catégorie « créateurs », pour les entreprises de moins de trois ans, c'est Eugénie Touré et son entreprise de design d'espace adapté aux personnes autistes, Andibo, qui met tout le monde d'accord. Du côté des « expérimentés » (plus de trois ans d'expérience), Charlotte de Vilmorin remporte tous les suffrages avec Wheeliz, société de location de véhicules aménagés entre particuliers. Le déplacement est décidément au cœur des préoccupations puisque Franck Vialle est nommé « entrepreneur de l'année » grâce à Ulysse, réseau de transport et d'accompagnement de personnes à mobilité réduite. Enfin, le « coup de cœur du jury » est attribué à Marlène Varnerin pour sa maison d'édition Inclood. Elle-même sourde, elle propose des livres illustrés accessibles à tous, entendants ou non. La cérémonie s'achève sur une « sitting ovation » pour acclamer les lauréats.

A l'année prochaine ?

La remise de prix est suivie d'une soirée de gala au profit de l'association H'up entrepreneurs. Une ribambelle de personnalités politiques : Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, Sophie Cluzel, secrétaire d'État en charge des Personnes handicapées, Nicole Guedj, ex-secrétaire d'État chargée des droits des victimes... Des partenaires engagés : l'Agefiph (association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées), le groupe de presse Les Échos-Le Parisien, le média Handicap.fr, la mairie de Paris, la fondation Malakoff Médéric handicap... Sans oublier le public, débordant d'énergie et venu en nombre. Pleine à craquer, la salle affiche d'ailleurs complet. Ce soir-là, l'ambiance est à la fête pour un enjeu majeur. Rendez-vous l'année prochaine ?

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr (Actus)


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr